Bernard Joannin

Au terme d’un combat juridico-médiatique long de deux mois, l’Amiens SC a fini par abdiquer et à consentir à repartir la saison prochaine en Ligue 2. Désireux de se concentrer à nouveau sur le sportif, Bernard Joannin aspire désormais à reconquérir la place du club sur le terrain. 

Publicité

Une unité pour rebondir rapidement ?

Malgré l’espoir suscité par la première décision de justice rendue le 9 juin dernier, suspendant temporairement sa relégation en Ligue 2, l’Amiens SC a finalement été débouté lors de son deuxième recours en référé-suspensif jugé le 10 juillet. « Tournons la page. Amiens est en Ligue 2, concède Bernard JoanninEt Amiens est là pour parler de sport, pour que son équipe s’entraîne, et que le recrutement se passe le mieux possible. Nous sommes une équipe de guerriers qui a une revanche à prendre sur le destin. » Le tout « autour de John Williams, mon directeur sportif, de Luka Elsner, l’entraîneur, et de son adjoint Oswald Tanchot, on forme une équipe très soudée, on a déjà un panel de joueurs très intéressants« , s’enthousiasme le président de l’Amiens SC.

Publicité

Ce dernier peut également compter sur une union sacrée préservée, en dépit de la relégation et d’une saison morose, pour espérer un rebond rapide en Ligue 2. « C’est incroyable, le soutien populaire qu’on a reçu. Vous savez, quand vous descendez d’une division, les supporters sont toujours un petit peu aigris à votre encontre, rappelle le président de l’ASC. Là, ça n’a pas du tout été le cas. Tout le monde s’est rendu compte que nous descendons de façon injuste. Quand on vous fait descendre alors qu’il reste 25% des matchs à effectuer et que si vous prenez les quatre dernières saisons, c’est toujours dans le dernier quart que vous avez été le meilleur, ce que j’avais appelé le « fighting spirit picard » , et ce sont des faits… »

Publicité

Et si une très large majorité de supporters s’est reconnue dans le combat mené par Bernard Joannin, tous n’ont pas oublié les difficultés sportives rencontrées par la troupe de Luka Elsner avant l’interruption du championnat. Pour maintenir cette belle unité, il faudra désormais avoir très vite des résultats à la reprise du championnat, sous peine de voir les tensions se cristalliser de nouveau. 

Publicité

Source : So Foot

A lire aussi : 

Bernard Joannin (Amiens SC) : « Luka (Elsner) est et sera notre entraîneur »

Amiens SC : Serhou Guirassy, un transfert « en phase décisive »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire