Bernard Joannin (Amiens SC) : « La justice nous donnera raison »

Bernard Joannin

Toujours très en colère quant à la décision prise de reléguer l’Amiens SC, mais aussi Toulouse, Bernard Joannin appelle Noël Le Graët à revoir sa décision et est assuré de la réussite de l’opération menée par son club, qui dépose un recours en justice.

La suite après cette publicité

Une décision sanction

« Nous sommes extrêmement mobilisés face à cette décision du conseil d’administration de la Ligue que nous trouvons injuste. Il y a quelques semaines, le Premier ministre a demandé l’arrêt des championnats. Le conseil d’administration de la Ligue a pris derrière, et je tiens à préciser que je n’ai jamais contesté la décision d’arrêter le championnat, une décision injuste, incohérente, et infondée. Comment peut-on reléguer à la 28e journée deux équipes alors qu’il reste un quart du championnat à effectuer ? Le football n’est pas pour nous une question d’argent, nous ne demandons pas de dédommagement financier. Nous nous battons et ce combat nous le menons contre l’injustice. Nous trouvons cette décision du conseil administratif de la Ligue contraire à l’équité sportive. C’est une décision sanction de la part de la Ligue. Je le répète, cette décision est injuste. »

La suite après cette publicité

Un combat contre l’injustice

« Un championnat c’est 38 matches, 19 « aller », 19 « retour ». 28 journées, ce n’est pas révélateur de la véritable performance d’une équipe. Prenons en exemple nos amis Lillois il y a deux ans. A la 28e journée, ils étaient 19e et ils ont réussi à se sauver sur les dix derniers matches, terminant 17e. Amiens n’est jamais si fort que dans le dernier quart du championnat. Le fighting spirit picard existe. Il restait dix matches et nous avions des confrontations directes avec nos trois concurrents placés juste devant nous. Les commentateurs sportifs sont unanimes pour penser qu’Amiens est lésé dans cette affaire. J’ai la conviction que cette décision a été prise dans la précipitation, qu’elle a été prise sans réelle concertation. Regardez les autres sports, le rugby, le handball, le basket, n’ont procédé à aucune relégation. Le football professionnel est le seul à avoir pris cette décision.

La suite après cette publicité

Des soutiens qui comptent

« Nos amis européens n’ont procédé à aucune relégation. En France, on nous contraint à nous battre, à aller en justice contre cette décision inique. Que de temps de perdu ! Que de gâchis, de temps et d’énergie alors que nos amis Allemands reprennent le championnat, que l’Italie et l’Espagne reprennent l’entrainement. Il y avait des alternatives plus justes. Nous sommes en situation exceptionnelle et on pouvait éviter des relégations arbitraires. C’est une décision dénuée de solidarité, d’humanité. La Ligue 1 à 22 est une bonne solution. Il y a des options viables juridiquement et sportivement. Pleins d’interlocuteurs éminents dans le monde du football (Laurent Blanc, Antoine Komboauré…) trouvent aussi qu’il est injuste de vouloir reléguer Amiens. »

La suite après cette publicité

Confiance à propos du jugement

« Mon vœu le plus cher aurait été que dans ce moment exceptionnel, la Fédération et la Ligue fassent preuve d’humanité et de solidarité. Malheureusement, ça n’a pas été le cas et nous sommes contraints d’aller en justice. Les arguments de droit sont de notre côté, je vous l’assure. Je suis persuadé que la justice nous donnera raison. Nous sommes déterminés à faire valoir l’équité sportive, même si cela doit passer par les tribunaux. Je pense qu’il est temps que l’humanisme et la justice l’emportent sur tout autre intérêt. Je souhaite de tout mon cœur que le président Le Graët revienne sur sa décision en faisant vraiment preuve de solidarité, en vertu de clubs qui ont énormément souffert. J’aurais vraiment souhaité, qu’on trouve ensemble avec le monde du football, une solution. »

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

> Suivez la conférence de presse de l’Amiens SC pour une Ligue 1 à 22

> L’Amiens SC va passer à la vitesse supérieure

2 Commentaires

  1. La justice nous donnera raison

    Nous visons le top 10 de la ligue 1

    Que ce soit en début comme en fin de saison , il a toujours le mot pour rire .

    Si amiens était 16 ème, ce président serait contre la ligue 1 à 22 !

  2. Président
    Donnez la parole aux anciens de 1998
    Question simple… Trouvez vous la relégation d’Amiens contraire aux valeurs du sport et inéquitable ?
    Zizou Bixente Lilian Fabien Laurent et tous les autres exprimés vous
    Vous n’aurez pas 100 fois l’occasion de défendre les valeurs du sport dans les faits.
    Faites une déclaration commune

    Ça pèsera très lourd…

Laisser un commentaire