A la tête du combat mené par l’Amiens SC contre la relégation du club en Ligue 2, suite aux décisions prises par le conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP), Bernard Joannin était confiant à propos des chances de maintien, sur le terrain, de son club. 

Publicité

Les raisons d’une saison difficile

« Comme on a peu de moyens, comparé à Lyon, Paris ou Marseille, on est obligés d’attendre jusqu’au dernier jour du marché des transferts pour faire nos affaires. Par conséquent, les premiers mois de la saison sont toujours très difficiles. Ça prend du temps pour que le coach tire le meilleur de son groupe. C’est pour ça que l’on a toujours un très bon moment en fin de saison. Et par-dessus ça, on devait encore jouer trois concurrents directs au maintien. Cette décision est injuste, n’a aucun sens et n’a aucune base. C’est une décision punitive et je ne peux pas l’accepter. Je ne suis pas du genre à aller au tribunal, je préfère le dialogue, mais malheureusement, on a été obligés de le faire pour défendre nos droits. »

Publicité

Des espoirs de maintien intacts

« L’équipe était complètement motivée, soudée et concentrée sur le maintien. Il y avait une grande motivation dans l’effectif, le staff et l’ensemble du club. C’était incroyable. On a ce qu’on appelle le « fighting spirit picard » ! Quand on est monté de National, on a validé la montée à la dernière journée. Quand on est montés de Ligue 2 en Ligue 1, on l’a fait à la dernière seconde du dernier match. Le maintien l’an dernier, on l’a acquis au dernier match également. Amiens a toujours été très fort dans le dernier quart de la saison. C’est l’âme du peuple picard. Il faut comprendre que la Picardie, en tant que région, a souvent été envahie et les locaux sont habitués à se battre contre beaucoup de choses. Contre le chômage, le froid ou la difficulté. Les gens de cette région sont des battants. »

Publicité

Source : GFFN

A lire aussi : 

Bernard Joannin (Amiens SC) : « La LFP aurait pu prendre le contrôle »

Titi Buengo : « La relégation d’Amiens ? C’est écœurant ! »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire