Après une première saison compliquée en Picardie, avec seulement quatre succès en vingt-huit rencontres, Luka Elsner aurait pu apparaître fragilisé suite à la rétrogradation administrative de l’Amiens SC. Questionné sur le sujet par nos confrères de So Foot, Bernard Joannin a renouvelé sa confiance envers l’entraîneur franco-slovène. 

Publicité

Une confiance intacte 

L’arrivée d’Oswald Tanchot, visiblement dans un rôle d’adjoint, les rumeurs faisant état d’un intérêt de Bordeaux, ou bien encore une prolongation de contrat au point mort, l’avenir de Luka Elsner aurait très bien pu être un objet de discussion au coeur de la riche intersaison de l’Amiens SC. Finalement, Bernard Joannin a préféré désamorcer une éventuelle bombe en prenant la défense du successeur de Christophe Pelissier : « Luka est notre entraîneur et sera notre entraîneur. J’ai fait le choix de passer d’une période de Christophe Pélissier qui a duré cinq ans, période merveilleuse, on a fait de très belles choses ensemble… J’ai décidé de repartir sur une page blanche avec un jeune entraîneur pour entrer dans un cycle nouveau. »

Publicité

Et celui-ci nécessitera donc un retour en arrière avec un passage forcé par la Ligue 2. « À nous de confirmer maintenant et de constituer une belle équipe pour ce championnat de Ligue 2 qui a ses spécificités, qui est un championnat où vous devez être très solide défensivement, prévient Bernard Joannin. C’est là-dessus qu’on va intensifier nos recherches dans les prochaines semaines. » Espérons que ce pas en arrière ne soit qu’un simple recul pour mieux rebondir par la suite.

Publicité

Source : So Foot

A lire aussi : 

Amiens SC : Serhou Guirassy, un transfert « en phase décisive »

Amiens SC : Conseil d’Etat, une décision d’ici 3 à 6 mois ?

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

2 Commentaires

  1. Aucune aigreur. 3 belles années. Force est de constater cependant que malgré les qualités certaines de Luka Elsner, le choix de changer un entraîneur qui a fait ses preuves et maintenu le club avec des effectifs réduits s’est avéré une erreur majeure et fatale. Amiens n’est pas Angers ….Un nouveau Cycle en L2..les discours incohérents de Mr Joannin qui fixait une 10eme place comme objectif à Christophe Pelissier pour annoncer quelques mois plus tard qu’Amiens 17eme était à sa place …
    L’histoire était écrite et la montée avec Lorient est un beau pied de nez. L’arroseur arrosé.

  2. Progresser et passer à une nouvelle étape en retrogradant de L1 à L2 et après avoir viré le coach qui t’avait amené à ce niveau… Ça c’est un concept nouveau que je ne connaissais pas… Les déboires juridiques causés par les magouiller îles de la FFF et la LFP ne doivent pas non plus occulter les grossières erreurs commises par les dirigeants cette saison qui ont amené le club à la 19eme place au moment de l’arrêt du championnat au printemps dernier…

Laisser un commentaire