Sans victoire depuis trois mois, l’Amiens SC a vu sa situation se détériorer encore un peu plus à la suite de sa défaite, la douzième de la saison, contre Monaco (1-2), samedi soir. Pour autant, Bernard Joannin a renouvelé sa confiance à Luka Elsner lors d’une interview exclusive accordée à nos confrères de France Bleu Picardie. Morceaux choisis. 

Luka Elsner conforté 

« Il n’y a pas de résignation, le groupe est derrière le coach et les dirigeants sont derrière le coach. Je pense que Luka (Elsner) fait un très bon travail et mon conseil d’administration est derrière moi à ce niveau-là (…) Si je ne suis pas content d’un collaborateur, s’il ne fait pas bien son métier, je m’en sépare ! Ce n’est pas le cas pour Luka Elsner, ce n’est pas le cas pour John Williams. Tout le monde vous comme moi peut faire des erreurs dans la vie, mais à partir du moment où les gens sont irréprochables dans leur travail et donnent tout ce qu’ils peuvent, je dois les accompagner. Je ne suis pas un traître. »

Une situation compliquée mais pas catastrophique 

« Si vous regardez les années passées, nous étions dans la même situation comptable avec une vingtaine de points à la 24e journée (ndlr : 21 points à la 16e place la saison passée). On en a vingt aujourd’hui. Alors bien sûr que les positions des adversaires directs sont différentes mais l’espoir est là. C’est à nous de bien travailler en faisant les efforts nécessaires et de croire en notre maintien. Mais une fois que j’ai dit cela, je voudrais mettre un tacle modéré à toutes les Cassandre amiénoises. Qu’Amiens soit en Ligue 1 reste une exception, une anormalité ! Etre depuis trois ans en Ligue 1 est exceptionnel. Et tous les ans il est normal qu’Amiens se batte pour le maintien. Est-ce que les gens peuvent comprendre ça ? La situation est compliquée mais il faut rester modéré. »

L’espoir est toujours de mise 

« Je suis dans le combat ! Et quand vous êtes dans le combat, tous les espoirs sont là ! Il reste 14 matchs et 42 points à distribuer. Et vous me parler de « catastrophisme »? Alors que nous ne sommes qu’à sept points des trois ou quatre places au-dessus de nous ! Le combat va être dur mais on va se battre. Je pense sincèrement que ce sont de très bons joueurs et que cette équipe est en train de se créer. Elle a mis du temps certes. Contre Toulouse (0-0 le 1er février) il y avait oui beaucoup de peur et d’appréhensions , c’est sans doute pour cela que nous n’avons pas remporté ce match. Mais à Lyon (0-0 le 5 février) on a fait un match dans l’abnégation, le combat, le don de soi, de façon presque parfaite. Et contre Monaco (défaite 1-2 le 8 février), Amiens a fait un super match. »

Source : France Bleu Picardie 

A lire aussi : 

Alexis Blin (Amiens SC) : « On ne baissera pas la tête »

Aurélien Chedjou (Amiens SC) : « Clairement une faute professionnelle »

15 Commentaires

  1. Oui Amiens est à sa place même si pour une troisième saison, on aurait pu espérer une place de 15/16ème à ce moment de la saison. Amiens est un petit club et le choix de la pérennité comme c’est le cas à Anvers- souvent cité comme exemple- aurait été plus judicieux mais le duo Williams-Pelissier ne fonctionnait pas et il a fallu choisir ….Elsner est un bon entraîneur avec de bonnes idées suivi par ses joueurs sans aucun doute. Son manque d’expérience de la L1 nous a couté quelques points, c’est certain. Il apprend vite et il faut lui laisser le temps même si ce temps presse ! Et Il faut Absolument savoir modifier son équipe au bon moment pour tenir un score et marquer des points. Allez Amiens !

  2. Le maintien me parait compromis, l ‘espoir de joanin fait vivre. Il reste 14 journees ,pour se maintenir il faudrait 39 pts. Il reste 14 journees:Strasbourg , Marseille, Nantes, et paris à domicile = 0 pts , prendre 19 pts sur les 10 dix journees restante me parait difficile . Merci elsner en 1er pour ses 3 mois sans victoire , trop de changement en défense et ses choix en attaque jouer avec deux avant – centre ????? Et en second la direction qui a laissé l’entraîneur en place .Il fallait réagir au bout de 1 à 2 mois.

  3. Lalicorne vous dites des conneries, le président nous disais jouer la dixieme place on ne laisse pas partir son entraineur. Pensez aux abonnés qui pour certains font des centaines de klm pour venir voir amiens, on demande aux joueurs de gagner des matchs pas de trouver des excuses et un match je joue 90 mn pas 85. Les joueurs qui ont des melons à la place du cerveau il est temps de changer

  4. Les gens comprennent très bien que c’est une chance pour Amiens d’être en ligue 1 et que l’objectif premier est le maintient.
    Ce discours me donne l’impression qu’on s’excuse encore d’être là.
    Pour autant sans demander la tête de personne, je rejoins bien la pensée de @juju:
    « on s’en fout du beau jeu »… »être des loosers magnifique aucun intérêt »

  5. Bien sûr qu’amiens est un petit club et doit se battre pour le maintien…
    Mais prenez l exemple d angers, ils ont tres bien réussi leur transition !
    Qui aurait parié qu’ils seraient maintenant un habitué de la L1 et qu’ils se maintiendraient chaque année entre la 10eme et 15eme place facilement ?

    Ils ont su garder de la stabilité et a’hui tout se passe bien, sans gros budget ni superstar, pour moi c’est l exemple à suivre…

    Certes amiens a un petit budget mais l équipe s est renforcée par rapport à l année dernière, c’est donc anormal de se retrouver si loin…

    Il fallait de la stabilité pour pérenniser le club en L1 comme l a fait Angers, surtout avec les droits télé à venir …

    Bref, un beau gâchis

    Mais Joannin c’est la même sauce qu Aulas, des mecs qui ont réussi dans l entreprise privé, jamais ils n accepterons de dire qu’ils se sont trompés…

  6. On est en ligue 2 l an prochain normal en meme temps pas d investissement le president a dit economies ben il va en faire en ligue 2 economie de place abonnement y aura moitier moin de monde bravo joanin 😂😂😂😂😂😂😂

  7. A lire certains commentaires j’ai l’impression qu’Amiens a le budget de Lyon ou Marseille et que se battre pour le maintiens c’est pas normal donc soit vous connaissez pas le foot et là on parle plus soit vous avez pris la grosse tête.. Amiens est un petit club qui se bat avec ses armes et vous pouvez mettre Ancelotti en coach ça va rien changer ouvrez les yeux et continuez de soutenir le club au lieu de le détruire à chaque sortis médiatique du coach, du président ou encore du directeur sportif!!!
    Nous sommes tous unis et tous derrière le club donc n’ayez pas la mémoire courte de grâce!!!

  8. « Et tous les ans, il est normal qu’Amiens se batte pour le maintien » …. : avec l’objectif affiché d’une 10 12eme place…. pour l elsner en remplacement d’un coach qui aura fait monter et maintenu Amiens avec des moyens plus limité. … et coach qui va retrouver la ligue 1 … et nous croiser à l’intersaison .
    Tant qu’on joue bien 85 mn et que tout le monde est content….

  9. Bernard Joanin si je ne suis pas satisfait d un collaborateur qui fait son travail je m’en separe. L’évaluation n’est certainement pas votre point fort président en laissant partir Pellissier et en gardant en poste notre très cher Elsner.

Laisser un commentaire