Joannin Amiens SC
Panoramic

Invité de l’émission Salon VIP, diffusé quotidiennement sur beIN Sports, Bernard Joannin a fait le point sur les ambitions de l’Amiens SC cette saison. Même si le club n’entend pas annoncer des ambitions de remontée dès cette saison, le président amiénois a tenu à rassurer les supporters sur le travail de construction actuellement mené par les dirigeants du club.

Publicité


Encore un mois d’attente

« Ce serait prétentieux de dire ça (ndlr : une remontée d’Amiens dès cette saison). Les victoires ne se décrètent pas, elles se construisent. Je suis dans cette vision, de construire avec toutes mes équipes de l’Amiens SC. D’abord, dans cette période de mercato une équipe encore en construction, comme les deux dernières défaites l’ont montré. Plusieurs joueurs recrutés ne sont pas encore qualifiés, je pense que nous serons prêts dans un mois. La pression n’a pas de prise sur moi, je sais où je vais, je ne peux pas l’expliquer à tout le monde. Je comprends les supporters qui sont impatients mais un chef d’entreprise est dans la construction. »

Publicité


Source : beIN Sports

A lire aussi : 

Amiens SC : Quel est donc le projet ?

Amiens SC : Gurtner-Blin, à qui le brassard de capitaine ?

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
fergas
fergas
1 mois il y a

D’après ce que je comprends, le supporter lambda n’est pas assez subtil pour comprendre la « stratégie » du club. J’espère au moins qu’on l’explique à l’entraîneur, parce qu’il n’a pas l’air au courant non plus…
Pour parler d’autre chose, mais toujours dans la case « mépris du supporter », on aimerait savoir pourquoi un abonné qui paye 375 € et dont la place est supprimée en raison des mesures sanitaires ne se voit pas attribuer une autre place au lieu d’être obligé de naviguer d’un endroit à l’autre… MERCI LE CLUB DE PENSER A NOUS DE TEMPS EN TEMPS…

jean-jean
1 mois il y a

Toute morale est morte ! La crise est de morale aussi bien que d’argent. On décampe en hurlant du bateau qui naufrage. Il n’y a plus d’amis, et plus de serviteurs.
La résistible ascension d’Arturo Ui de Bertolt Brecht –

Bertolt Brecht

Une citation de Bertolt Brecht
proposée le mardi 19 septembre 2017 à 12:34:05

Bertolt Brecht – Ses citations

Citations similaires

L’homme faible meurt, l’homme fort se bat – Et c’est bien ainsi. On aide le fort, on n’aide pas le faible – Et c’est bien ainsi. – Laisse tomber celui qui tombe, et donne-lui un coup de pied Car c’est bien ainsi. […] – Et le Dieu des choses telles qu’elles sont, créa le maître et l’esclave ! -Et ce fut bien ainsi. – Et celui pour qui ça va bien est bon ; et celui pour qui ça va mal est mauvais – Et c’est bien ainsi.
L’Exception et la règle : Le Marchand –

Bertolt Brecht

Qu’est-ce qui est le plus moral, créer une banque ou l’attaquer.

Bertolt Brecht

L’amitié par intérêt présente aussi deux espèces : l’une qu’on peut appeler légale ; l’autre, morale. L’affection politique et républicaine regarde tout à la fois, et à l’égalité et à la chose dont on profite, comme ceux qui vendent et qui achètent ; et de là le proverbe : Les bons comptes font les bons amis. Quand donc cette amitié politique résulte d’une convention formelle, elle a de plus un caractère légal. Mais quand on se fie purement et simplement les uns aux autres, c’est plutôt l’amitié morale et celle de camarade à camarade. Aussi, est-ce celle-là plus que toute autre qui donne lieu à des récriminations. La cause en est que tout cela est contre nature. L’amitié par intérêt et l’amitié par vertu sont fort différentes ; et ces gens-là n’en veulent pas moins unir à la fois les deux choses ; ils ne se rapprochent que par intérêt ; ils font une amitié toute morale, comme s’ils n’étaient guidés que par des sentiments de vertu ; par suite de cette confiance aveugle, ils n’ont pas eu le soin de contracter une amitié légale.
Livre VII, Chapitre X –

Aristote

Il y a une certaine énergie ardente, mère ou compagne nécessaire de telle espèce de talents, laquelle pour l’ordinaire condamne ceux qui les possèdent au malheur, non pas d’être sans morale, de n’avoir pas de très beaux mouvements, mais de se livrer fréquemment à des écarts qui supposeraient l’absence de toute morale. C’est une âpreté dévorante dont ils ne sont pas maîtres et qui les rend très odieux. On s’afflige, en songeant que Pope et Swift en Angleterre, Voltaire et Rousseau en France, jugés non par la haine, non par la jalousie, mais par l’équité, par la bienveillance, sur la foi des faits attestés ou avoués par leurs amis et par leurs admirateurs, seraient atteints et convaincus d’actions très condamnables, de sentiments quelquefois très pervers. O altitudo!
Maximes et Pensées –

Chamfort

Votre commentaire sur cette citation.
Voir / Poster un commentaire

© 2001- 2020 Frédéric Jézégou – & Dicocitations SAS
Mentions légales : La base de données des citations est la propriété exclusive de Frédéric Jézégou producteur du contenu – Si l’on connaît de nombreuses citations, il est souvent plus difficile de savoir à quel moment elles ont été dites ou même de citer leur auteur..
Données personnelles – Plan du site : Citations + Proverbes + Auteurs + Dictionnaires + Thématiques + Événements +

Toute morale est morte ! La crise est de morale aussi bien que d’argent. On décampe en hurlant du bateau qui naufrage. Il n’y a plus d’amis, et plus de serviteurs.
La résistible ascension d’Arturo Ui de Bertolt Brecht –

Bertolt Brecht

Une citation de Bertolt Brecht
proposée le mardi 19 septembre 2017 à 12:34:05

Bertolt Brecht – Ses citations

Citations similaires

L’homme faible meurt, l’homme fort se bat – Et c’est bien ainsi. On aide le fort, on n’aide pas le faible – Et c’est bien ainsi. – Laisse tomber celui qui tombe, et donne-lui un coup de pied Car c’est bien ainsi. […] – Et le Dieu des choses telles qu’elles sont, créa le maître et l’esclave ! -Et ce fut bien ainsi. – Et celui pour qui ça va bien est bon ; et celui pour qui ça va mal est mauvais – Et c’est bien ainsi.
L’Exception et la règle : Le Marchand –

Bertolt Brecht

Qu’est-ce qui est le plus moral, créer une banque ou l’attaquer.

Bertolt Brecht

L’amitié par intérêt présente aussi deux espèces : l’une qu’on peut appeler légale ; l’autre, morale. L’affection politique et républicaine regarde tout à la fois, et à l’égalité et à la chose dont on profite, comme ceux qui vendent et qui achètent ; et de là le proverbe : Les bons comptes font les bons amis. Quand donc cette amitié politique résulte d’une convention formelle, elle a de plus un caractère légal. Mais quand on se fie purement et simplement les uns aux autres, c’est plutôt l’amitié morale et celle de camarade à camarade. Aussi, est-ce celle-là plus que toute autre qui donne lieu à des récriminations. La cause en est que tout cela est contre nature. L’amitié par intérêt et l’amitié par vertu sont fort différentes ; et ces gens-là n’en veulent pas moins unir à la fois les deux choses ; ils ne se rapprochent que par intérêt ; ils font une amitié toute morale, comme s’ils n’étaient guidés que par des sentiments de vertu ; par suite de cette confiance aveugle, ils n’ont pas eu le soin de contracter une amitié légale.
Livre VII, Chapitre X –

Aristote

Il y a une certaine énergie ardente, mère ou compagne nécessaire de telle espèce de talents, laquelle pour l’ordinaire condamne ceux qui les possèdent au malheur, non pas d’être sans morale, de n’avoir pas de très beaux mouvements, mais de se livrer fréquemment à des écarts qui supposeraient l’absence de toute morale. C’est une âpreté dévorante dont ils ne sont pas maîtres et qui les rend très odieux. On s’afflige, en songeant que Pope et Swift en Angleterre, Voltaire et Rousseau en France, jugés non par la haine, non par la jalousie, mais par l’équité, par la bienveillance, sur la foi des faits attestés ou avoués par leurs amis et par leurs admirateurs, seraient atteints et convaincus d’actions très condamnables, de sentiments quelquefois très pervers. O altitudo!
Maximes et Pensées –

Chamfort

Votre commentaire sur cette citation.
Voir / Poster un commentaire

© 2001- 2020 Frédéric Jézégou – & Dicocitations SAS
Mentions légales : La base de données des citations est la propriété exclusive de Frédéric Jézégou producteur du contenu – Si l’on connaît de nombreuses citations, il est souvent plus difficile de savoir à quel moment elles ont été dites ou même de citer leur auteur..
Données personnelles – Plan du site : Citations + Proverbes + Auteurs + Dictionnaires + Thématiques + Événements +

Naviguer est une activité qui ne convient pas aux imposteurs. Dans bien des professions, on peut faire illusion et bluffer en toute impunité. En bateau, on sait ou on ne sait pas. »

Pascal
Pascal
1 mois il y a

Si le recrutement avait été fait en temps et en heures nous serions prêt aujourd’hui comment un président ambitieux peut-il dire que nous serons prêt dans un mois. Il ne pense qu’à faire rentrer de l’argent en vendant tout les meilleurs joueurs pour ne pas trop perdre sur son propre investissement et ensuite il lâchera le club Amiens n’est une villec assez ambitieuse pour rester comme certaines villes en L1 pendant plusieurs années. On a très bien vu rien qu’avec le staff Pellissier comment on lui a mis la barre haute pour qu’il parte

Samarobriva
Samarobriva
1 mois il y a

Beaucoup de bla bla mais une coquille vide … un chef d’entreprise qui fixe une dixième place à Pelissier et confirme quelques mois plus tard qu’Amiens est à sa place à la dix-septième place… ?qui est absent tout le mois de Décembre, mois clef du championnat ? Amiens a surtout eu la chance d’avoir un très bon staff technique… qu’on a fait partir. Quand l’arbre cache la forêt .. le miracle amiénois ne se reproduit pas tous les ans. On parle de sport de haut niveau et on veut nous faire croire qu’il faut encore attendre un mois pour être prêt alors qu’on est prêt à vendre tout le monde ? Une politique sportive, cela s’anticipe et cela ne se construit pas au dernier moment.

Martin
Martin
1 mois il y a

Si je suis le raisonnement du Président de l’ASC, dans un mois nous aurons 12points de retard dans le meilleur des cas. Il est vrai que nous avons des guerriers sur le terrain qui mouillent le maillot . Bonne chance a vous et aux joueurs ✌️✌️

Alain Marquis
Alain Marquis
1 mois il y a

M le Président vous n’avez pas intérêt à vous tromper… sinon l’effet boomerang va vite avoir lieu… Allez Amiens