Bernard Joannin : « Ce n’est pas une révolution mais une évolution »

Luka Elsner
oznor
Au lendemain de la nomination de Luka Elsner à la tête de l’Amiens SC, Bernard Joannin s’est justifié sur son choix de miser sur un jeune entraîneur inexpérimenté pour prendre la succession de Christophe Pélissier dans le cadre d’une conférence de presse tenue ce jeudi matin.

Un choix ambitieux

« Je suis personnellement très excité de cette nouvelle aventure humaine que nous allons vivre avec Luka. Ce n’est pas une révolution mais une évolution. Il faut toujours se remettre en cause, évoluer. Je n’ai fixé qu’un objectif, tutoyer l’excellence. C’est l’objectif du club, c’est le mien. Il faut savoir regarder devant, ce qu’il se fait ailleurs et être toujours dans une vision de progrès. Plutôt que de prendre un entraîneur renommé sur le papier, j’ai voulu aller vers un choix d’avenir, un entraîneur jeune et diplômé avec déjà une expérience mais aussi une carrière à construire. Et j’espère que cela durera pendant de longues années avec nous. »

Propos recueillis par Romain PECHON

2 Commentaires

  1. Donc si j’ai bien tout compris ,Christophe Pelissier était déja sur la touche en fin de contrat ,cela ne servait a rien de mentir a son sujet en disant qu’ l’on voulait le garder .Tout était déja fait et bien sur Pélissier était au courant
    Bienvenue a Luka et courage car l’affaire ne sera pas facile,

Laisser un commentaire