Frustré mais pas surpris par le nouveau vote du Conseil d’administration de la Ligue, Bernard Joannin annonce que l’Amiens SC compte poursuivre son combat juridique pour obtenir gain de cause dans son combat pour une Ligue 1 à 22 clubs.

Publicité


Un vote couru d’avance

« Depuis le premier jour de ce combat, dès la décision du conseil d’administration du 30 avril, nous n’avons cessé de dénoncer cette décision injuste, incohérente et infondée. Au regard des déclarations publiques des dirigeants des instances du football, il ne fait nul doute que le match était déjà joué avant que le conseil d’administration de la LFP ne se réunisse. Dans ces circonstances exceptionnelles et compte tenu de nos arguments de droit, nous déplorons que seuls les intérêts individuels et les considérations financières comptent, au détriment de l’équité sportive et des valeurs du football ».

Publicité


Un nouveau recours juridique en vue

« Alors que les supporters et les joueurs souhaitent retrouver le chemin du stade le plus rapidement possible, la LFP nous contraint à rester dans un processus contentieux. Tant que les instances resteront sourdes à la légitimité de notre démarche, nous exercerons toutes les voies de recours nécessaires devant les juridictions compétentes afin que le futur format de la Ligue 1 soit examiné conformément à l’injonction du Conseil d’État ».

Publicité


A lire aussi : 

L’Amiens SC regrette « un match joué d’avance »

La LFP vote à nouveau la relégation de l’Amiens SC !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire