Bilan 2018/2019 : Saman Ghoddos, des fulgurances à défaut de constance

Amiens SC entraînement Ghoddos
Le second opus de l’Amiens SC dans l’élite du foot français désormais achevé, il est désormais l’heure pour le 11 Amiénois de passer au crible et d’analyser la saison de chaque joueur à travers des bilans individuels. On poursuit avec Saman Ghoddos, qui a vécu une saison assez paradoxale malgré une bilan comptable assez satisfaisant. 

Le fait marquant

Le 24 mai 2019. Stade de la Licorne, 47ème minute du match capital opposant l’ASC aux bretons guingampais, Ghoddos sort de sa boîte pour marquer le second but amiénois ce soir-là. Un but décisif qui permet à ses partenaires de respirer et de voir la fin du match plus sereinement. Et même si Mendy réduit l’écart en fin de match, ce quatrième but de la saison (le 4e à domicile), permet à Saman Ghoddos de libérer le peuple amiénois.

Sa saison en bref

Après une Coupe du monde avec la sélection iranienne, où il a disputé trois petits bouts de matches, l’attaquant Saman Ghoddos a signé à l’Amiens SC pour cinq ans et contre quatre millions d’euros. Également courtisé par Rennes ou Huesca en Espagne, l’international aux 20 sélections, avait décidé de venir s’installer en Picardie, faisant de lui le transfert le plus cher de l’histoire du club. Le plus souvent positionné à gauche de l’attaque amiénoise, Saman est l’auteur de quatre buts et quatre passes décisives, dont deux chefs d’œuvres sur coup franc contre Lille et Dijon en début de saison.

L’attaquant nous aura gratifié de beaux gestes, à commencer par ce coup franc pleine lucarne contre Lille lors de la 5e journée. Ou bien encore ce missile lors d’Amiens – Dijon, quatre journées plus tard. Décisif toutes les 457 minutes, la saison du droitier iranien a finalement manqué de « peps ». Un trou noir qui fait tâche dans cette saison où on l’aura pourtant senti en mesure de débloquer des matchs sur une passe ou une frappe de loin mais l’attaquant n’aura pas été en position de confirmer toutes les attentes placées en lui par les supporters.

Opéré de l’appendicite au mois d’avril, il aura manqué cinq matchs durant cette période ainsi que six autres en raison de la coupe d’Asie des nations, où sa sélection nationale s’arrêtera en demi-finale. Son manque de rythme aura eu raison de ses performances.

Ses statistiques 

En championnat : 27 matches, 4 buts, 4 passes décisives, 4 cartons jaunes.

En coupe : 1 match

La moyenne des rédacteurs

5,25, mention passable

Votre avis compte !

Comme pour chaque joueur de l’effectif, vous avez l’occasion de donner une note à Saman Ghoddos pour sa saison 2018/2019.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire