Bilan mitigé pour l’association Tribune Nord Amiens

permanence Amiens SC

En charge de la commercialisation des abonnements du bloc central de la tribune Nord, l’association éponyme revendique environ 350 abonnés. Mais tire un bilan quelque peu mitigé de l’expérience. 

Près de 200 abonnements non pourvus

Décidément, il est plus difficile que prévu de remplir un stade de la Licorne qui semblait parfois trop petit – même s’il était en travaux – la saison dernière. L’association Tribune Nord Amiens, en début de saison, avait noué un accord avec les dirigeants de l’Amiens SC. Elle disposait de l’exclusivité pour la commercialisation des 532 places constituant le bloc central en tribune Nord. Un mois après le lancement de la campagne d’abonnement, pas loin de 200 places n’ont pourtant pas trouvé preneur. « Je nous pensais en mesure de remplir la tribune mais ce n’est pas le cas, reconnaît Fabien Reinert, trésorier de l’association. C’est bien entendu une déception. Mais il faut aussi prendre en compte l’augmentation des tarifs. cela n’a pas été un atout pour nous aider à atteindre notre objectif. »

Une logique financière ?

Une grille de lecture qui semble en tout cas pertinente. Le club connaît lui aussi pareille mésaventure pour les tribunes commercialisées sur son site internet. A ce jour, un peu plus de 1000 abonnements sont encore disponibles. 6500 étaient mis en vente par l’Amiens SC.

« Il ne faut pas oublier que l’on est à Amiens. Même si l’on peut dire que 160 euros, en réabonnement en Nord pour voir dix-neuf matches de Ligue 1, ce n’est pas cher, ça fait quand même une augmentation d’une quarantaine d’euros, rappelle Fabien Reinert. Ce n’est que mon avis personnel, mais je peux comprendre que certains aient du mal à franchir le pas. » En tout cas, l’association Tribune Nord a décidé de stopper ses inscriptions. Elle a restitué au club la commercialisation des abonnements restants au niveau du bloc central.

Des renforts de toute la Tribune Nord ? 

Néanmoins, l’association demeure confiante quant à sa capacité à animer le stade les soirs de rencontre. « Même si nous ne sommes que 350. On sait au moins que les gens qui font la démarche de s’abonner avec nous sont motivés. Pour venir chanter, et passer le match debout », positive Fabien Reinert. En outre, le trésorier de l’association Tribune Nord Amiens est confiant. Il sait que des forces vives supplémentaires viendront se greffer au noyau dur déjà constitué lors de la campagne d’abonnement.

« On a déjà été contacté par des personnes qui ont pris leur abonnement en tribune Nord sur internet. Parce qu’ils ne pouvaient pas se déplacer à Amiens. Mais qui veulent nous rejoindre au sein du bloc central. On aurait donc bien entendu préférer vendre nos 532 abonnements mais ça reste tout de même une satisfaction car on est persuadé que la tribune sera animée. »

Rendez-vous désormais le 18 août prochain et la réception de Montpellier pour la vérité des tribunes. Et ainsi voir si Tribune Nord Amiens a véritablement passé un cap durant cette intersaison. C’est tout le mal qu’on leur souhaite !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Touquet

Amiens SC : Qui est présent au Touquet pour le stage de préparation ?

L’AC Amiens repart au front