Freiné par les blessures depuis le début de saison, Bongani Zungu a livré un match plein et abouti contre Angers (3-2) mercredi soir. Le point de départ du retour au premier plan pour l’international sud-africain ? Entretien avec le principal intéressé.

Bongani Zungu, quel est votre sentiment après votre premier match intégralement disputé cette saison ?

Je suis très heureux d’avoir joué 90 minutes et surtout on a fait un très bon match. On savait que ça n’allait pas être facile parce qu’Angers fait une bonne saison. On avait un plan de jeu et il a marché. Je suis très content de la victoire et d’avoir pu jouer tout le match.

Comment vous sentez-vous physiquement ?

Je me sens très bien et j’ai travaillé dur. J’aurais dû aller à Saint-Etienne mais on a parlé avec le coach et on s’est dit que j’avais besoin d’encore un petit peu de temps. On a eu de gros entraînements, j’étais content de moi parce que je me préparais pour ce match et je me suis senti très bien sur le terrain. Je pense que j’ai bien joué avec le ballon, mais l’intérêt du staff était de voir comment je réagissais sans le ballon. J’ai beaucoup travaillé physiquement pour être prêt à aller dans les duels et j’ai l’impression de les avoir tous remportés ce soir et j’en suis content.

Peu importe qui est sur le terrain, Amiens joue de la même manière…

Ce n’est pas important de savoir qui est sur le terrain donc c’est plutôt très bien pour le coach et l’équipe. Ça va aider à la compétition dans l’équipe, et ce que j’aime dans ce groupe c’est qu’on se soutient tous. On soutient ceux qui jouent. Quand je ne joue pas, je suis derrière ceux sur le terrain. J’espère qu’on gardera cet état d’esprit pour continuer à prendre des points et donner des migraines au coach.

Evidemment, vous aimeriez enchaîner maintenant…

Bien sûr, mais on a tellement de qualités dans l’équipe ! Je respecte énormément mes coéquipiers, tout le monde est important pour nous et c’est au coach de décider. Personnellement, je vais continuer à travailler dur et dès que j’aurai une chance, je l’utiliserai à fond. C’est important pour le coach que tout le monde se sente bien. Je trouve que Thomas (Monconduit) et Mathieu (Bodmer) ont fait un bon match, c’est bien de voir que tout le monde est au top physiquement et dans leur manière de jouer. Si le coach a des migraines pour choisir son équipe, c’est bon signe.

Et tout ça permet à Amiens de réaliser un bon début de saison…

On a le potentiel pour faire encore mieux. On a un bon coach, de bons joueurs qui travaillent en permanence, un bon état d’esprit. Si on continue à travailler autant et à rester humble, on pourra faire de bonnes choses.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Thomas Monconduit (Amiens SC) : « J’avais besoin de couper du foot et tout ce qui l’entoure »

Bongani Zungu : « Je travaille très dur pour réintégrer l’équipe »

Laisser un commentaire