Recrue surprise et sur le fil du mercato estival 2017/2018, Bongani Zungu est rapidement devenu la pierre angulaire du dispositif de Christophe Pélissier. Un an et demi plus tard, l’international sud-africain revient sur les coulisses de cette arrivée tardive. 

Publicité

L’influence de John Williams

Avant de littéralement exploser sous le maillot de l’Amiens SC, c’est avec le Vitoria Guimares que Bongani Zungu s’est fait connaître en Europe, à l’aube de son 26ème anniversaire. Une arrivée sur le tard et au sein d’un championnat moins prestigieux que l’intéressé explique : « J’aurais pu aller en Angleterre mais j’ai fait le choix de Guimares car c’était une équipe qui jouait bien au football, mais qui avait aussi une certaine notoriété. Je pensais aussi que le Portugal était une étape dans ma carrière. »

Publicité

Et plus qu’une étape, cette saison au Portugal sera même un tremplin vers la France et l’Amiens SC. Là encore, l’international sud-africain a fait le choix du projet sportif à en croire ses déclarations au sein du magazine d’avant-match, Zone Mixte. « J’ai eu plusieurs propositions mais ce qui m’a convaincu avant tout, c’est le discours que m’a tenu John Williams, précise Zungu. Il m’a expliqué la philosophie de jeu, les ambitions d’Amiens. J’ai adhéré à son discours et c’est ce qui explique mon arrivée à Amiens. »

Publicité

Considérant que le championnat de France « est un des plus compétitifs au monde », Bongani Zungu est désormais en pleine possession de ses moyens pour aider son club à décrocher un nouveau maintien en Ligue 1. Il sera ensuite temps de se projeter sur la Coupe d’Afrique des Nations, en juin prochain, avec l’ambition de jouer les trouble-fêtes. Comme le font Bongani Zungu et Amiens en Ligue 1 depuis deux ans.

Publicité

Source : Zone Mixte

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire