Bongani Zungu : « Montrer plus de discipline »


Auteur d’une solide entrée en jeu, inscrivant même l’unique but amiénois de la rencontre et confirmant par la même occasion sa montée en puissance, Bongani Zungu était toutefois déçu par le scénario du match contre Nantes. Entretien.

La suite après cette publicité

On imagine qu’il y a de la déception après cette défaite…

Bien sûr, c’est très dur. Nous sommes très déçus de ne pas avoir obtenu les trois points que nous voulions, car c’était notre objectif d’empocher les trois points. Malheureusement, on a rapidement perdu un coéquipier. C’est très dur, vous le savez, avec une équipe comme la nôtre, qui fonctionne sur le collectif, de perdre un joueur. Comme contre Nice, nous avons pourtant réussi à hausser notre niveau de jeu, Mais ça n’a pas été suffisant pour ne pas perdre le match. C’est une vraie déception.

La suite après cette publicité

Comment pouvez-vous expliquer le fait que vous n’ayez pas pu conserver le point du nul, comme contre Nice ?

Nous étions proches de le faire, effectivement comme contre Nice. Nous sommes aussi frustrés et en colère qu’à ce moment. Il faut que nous commencions à montrer plus de discipline, pour éviter de prendre ces cartons rouges par exemple, dans les premiers moments du match. Nous allons retourner nous entraîner pour corriger nos erreurs et apprendre de tout ça.

La suite après cette publicité

À titre personnel, vous avez marqué, comment vous sentez-vous ?

Je suis rentré tard de vacances, après la CAN. Mon niveau physique était en deçà de celui de mes partenaires. Je travaille très dur pour me mettre au niveau, mais aussi pour m’adapter à la façon dont jouent l’équipe et mes nouveaux coéquipiers. Je pense que je serai prêt à débuter le prochain match.

La suite après cette publicité

Vous pensez donc débuter à Toulouse la semaine prochaine ?

J’espère bien ! Mais c’est au coach de décider. Je me sens prêt, j’espère donc pouvoir commencer ce match. Je dois travailler très dur, parce qu’Alexis (Blin) se débrouille très bien. Je respecte mes coéquipiers et je les supporte quand ils jouent. C’est au coach de décider.

Propos recueillis par Romain PECHON (avec Quentin PELLATON)

A lire aussi : 

Christophe Jallet : « Nous avons beaucoup souffert ce soir »

Luka Elsner : « Quand est-ce qu’on apprend ? »

Christian Gourcuff : « Se retrouver à 1-1 était incroyable »

Laisser un commentaire