[CDL] Amiens SC – Rennes : les notes du match

notes

Bis repetita. Comme au tour précédent, l’Amiens SC a réussi à se qualifier (3-2) en arrachant la victoire dans le temps additionnel. Un match qui a vu Rennes ouvrir logiquement la marque sur un penalty indiscutable. Puis, Amiens a marqué par deux fois en très peu de temps, avant que Rennes n’égalise. Mais c’était sans compter sur l’inspiration de génie de Monconduit. Voici les notes du match attribuées par la rédaction du 11 Amiénois, ainsi que celles du journal L’Équipe.

La suite après cette publicité

Jordan Lefort (6)

Titularisé comme défenseur central droit afin de faire souffler Aurélien Chedjou, Jordan a réussi une performance de premier ordre. Très bon dans les anticipations, solide dans le jeu aérien, il a semblé à l’aise malgré cette position qu’il connaît peu. Souvent à la première relance, il a perdu très peu de ballons. Et aurait même pu marquer en fin de match de la tête.

La suite après cette publicité

Les notes du 11 Amiénois

Matthieu Dreyer (6)

Deux buts encaissés sur lesquels il ne peut pas faire de miracle (un penalty et une frappe inarrêtable). Mais, à son actif, deux belles parades, une passe décisive sur le but de Mendoza (il aurait pu en faire une deuxième si le même Mendoza avait concrétisé son occasion). Malgré tout, quelques relances approximatives.

La suite après cette publicité

Arturo Calabresi (6)

Il monte clairement en régime. Match après match, il est de plus en plus serein et intervient de mieux en mieux sur les duels. D’ailleurs, il a récupéré de nombreux ballons. Parfois, il n’a pas hésité à « mettre des tampons » pour interrompre les actions.

La suite après cette publicité

Bakaye Dibassy (5)

Match serein pour le défenseur amiénois. S’il a plutôt bien défendu face à Adrien Hunou, il est tout de même un peu passif sur l’égalisation en repoussant le ballon dans les pieds de ce même Hunou. Malgré tout, son match reste très correct.

Haitam Aleesami (4)

De retour comme titulaire, Haitam a plutôt bien défendu en première période, avant de laisser un peu plus d’espace en seconde période. Avec l’entrée de Raphinha, il a eu tendance à beaucoup se recentrer, laissant le Portugais trop seul. Ainsi, sur l’égalisation, il est collé à Dibassy et Hunou a tout l’espace pour égaliser.

Eddy Gnahoré (4)

S’il a beaucoup proposé de solutions offensives, il n’a que très rarement été trouvé. Par contre, lorsqu’il avait le ballon, il n’a pas souvent joué vers l’avant. Mais, face à Camavinga qui presse beaucoup, c’était presque obligatoire. Remplacé par Alexis Blin.

Thomas Monconduit (5,5)

Thomas Monconduit en mode braqueur. Si son match est loin d’être parfait, avec notamment quelques pertes de balle et peu de disponibilité de sa part, il a eu le mérite de délivrer le stade au terme d’une action magnifique. Un contrôle sublime, suivi d’une frappe de loin qui vient se loger au ras du poteau, ce qui donne un but excessivement important pour le club.

Bongani Zungu (4,5)

Match correct mais sans extravagance. Situé plus bas que Monconduit et Gnahoré, il devait essentiellement défendre. Ce qu’il a beaucoup fait en descendant très bas, parfois jusqu’en défense centrale. Malgré tout, il n’a pas eu la réussite escomptée à la récupération. De plus, il concède un penalty. Mais, il marque un but important (sur un hors-jeu évident) qui permet à Amiens de rester dans le match.

Fousseni Diabaté (3,5)

S’il est disponible sur son côté droit, il tergiverse parfois un peu trop en voulant essentiellement jouer sur son pied gauche. Parfois, ça marche (comme à Monaco) et il est dangereux. Mais, face à Rennes, ça n’a pas été le cas et il a beaucoup ralenti le jeu. Remplacé par Quentin Cornette.

Steven Mendoza (5)

Bon match du Colombien qui a beaucoup pris la profondeur avec de la réussite sur son but, mais parfois un peu moins. En effet, avec des défenseurs plutôt bons dans l’anticipation, il n’a pas souvent eu l’espace nécessaire. Malgré tout, il est tout proche du second but en fin de match.

Moussa Konaté (4)

Match compliqué pour Moussa qui n’avait pas assez d’espace pour s’exprimer. Il a beaucoup joué dos au but mais n’a pas été en bonne position. Cependant, il aurait pu marquer si Zungu n’avait pas dévié le ballon sur l’égalisation. Remplacé par Jack Lahne.

notes

Luka Elsner (5,5) 

Il aurait pu faire tourner mais il a souhaité continuer à se rassurer en alignant une équipe cohérente, organisée en 4-3-3 pour contrer le milieu rennais. Une bonne idée qui permet à Amiens de se qualifier. Il a décidé de ne pas « sacrifier » les coupes et cela peut apporter de la confiance à l’équipe.

Madame Frappart (Arbitre) (5,5)

Comme la dernière fois qu’elle était venue, elle a montré qu’elle méritait sa place à ce niveau. Beaucoup de bonnes décisions (comme le penalty indiscutable). Malgré tout, elle n’est pas aidée par son assistant qui valide le but de Zungu malgré un hors-jeu évident.

Stade Rennais (5,5)

Au regard de sa forme, le Stade Rennais était un adversaire compliqué. Le terrain a confirmé cette tendance. Avec notamment le jeune Camavinga au milieu qui montre pourquoi les plus grands clubs le suivent, Hunou toujours précis devant, et Bourigeaud omniprésent, Amiens vient de battre une belle équipe.

Les notes de l’Équipe

  • Matthieu Dreyer : 5
  • Arturo Calabresi : 6
  • Jordan Lefort : 6
  • Bakaye Dibassy : 5
  • Haitam Aleesami : 4
  • Thomas Monconduit : 6
  • Bongani Zungu : 5
  • Eddy Gnahoré : 5
  • Fousseni Diabaté : 4
  • Steven Mendoza : 6
  • Moussa Konaté : 5

Kévin KONRAD (avec J.L., R.P., C.Q., M.G., V.D.)

A lire aussi : 

Luka Elsner : « On a retrouvé des sourires »

Julien Stephan (Rennes) : « Amiens a profité d’une décision arbitrale »

Laisser un commentaire