CAN 2019 Moussa Konaté

Avec le match nul du Sénégal face au Japon (2-2) et la large victoire de la Colombie face à la Pologne (3-0), au cours de la deuxième journée de la phase de groupe, dimanche, les cartes sont complètement rebattues dans ce groupe H.

Publicité


Le Sénégal de Moussa Konaté avait pourtant la possibilité d’avoir un pied et demi en huitièmes. En menant au score par deux fois face aux Japonais avant de faire match nul, les Sénégalais étaient tout près de se qualifier. Avec ce match nul, les Lions de la Teranga sont toujours en bonne position pour se qualifier. (ndlr : ils sont deuxièmes). Mais son troisième match face aux Colombiens, troisièmes, s’annonce disputé.

Publicité


Le Sénégal a son destin en main

Les joueurs d’Aliou Cissé affronteront Falcao et ses coéquipiers ce jeudi à 16 heures. Au même moment, le Japon affrontera la Pologne, déjà éliminée.

Publicité


Plusieurs scénarios sont possibles au soir du match :

  • Victoire du Sénégal et dans le même temps le Japon gagne face à la Pologne avec une moins bonne différence de buts, fait match nul ou perd : le Sénégal finit premier du groupe H.
  • Victoire sénégalaise et le Japon bat la Pologne avec le même score que le match des Lions ou avec une meilleure différence de buts : le Sénégal finit deuxième de son groupe.
  • Match nul du Sénégal face à la Colombie en inscrivant plus de buts que le Japon s’il y a nul entre les nippons et la Pologne ou défaite des japonais : le Sénégal est qualifié en terminant premier de son groupe.
  • Match nul du Sénégal et match nul du Japon en inscrivant autant de buts que le Sénégal ou plus ou en cas de victoire des japonais : le Sénégal est deuxième et qualifié.
  • Défaite sénégalaise et défaite du Japon face à la Pologne par une plus grande différence de buts : Le Sénégal finit derrière la Colombie mais devant le Japon et se qualifie
  • Défaite du Sénégal et victoire, match nul ou défaite du Japon avec une meilleure différence de buts ou identique à celle du Sénégal : la Colombie et le Japon sont qualifiés, Moussa Konaté et ses coéquipiers finissent troisièmes et sont éliminés.

Sans Moussa Konaté, le Sénégal concède un match nul

>Issa Cissokho : « Je sais qu’ils ne vont pas baisser les bras »

Le fair-play pour faire la différence ?

En cas d’égalité de points avec le Japon, le règlement du tournoi départage ainsi les sélections :

  • Points obtenus sur la phase de groupes
  • Différence de buts sur la phase de groupes
  • Buts marqués sur la phase de groupes
  • Différence de buts particulière
  • Points de fair-play (1 point par carton jaune, 3 points pour un second avertissement entraînant une expulsion, 4 points pour un carton rouge direct, 5 points pour un carton jaune suivi d’un carton rouge)
  • Tirage au sort

Tout pourrait donc se jouer sur cet avant-dernier point. Les Sénégalais n’ont actuellement pas l’avantage. Ils ont reçus cinq cartons jaunes contre seulement trois avertissements pour les Japonais. Place désormais au terrain pour établir la vérité de ce groupe.

Publicité


Morgan GRESSIER

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments