Christian Gourcuff (Nantes) : « Amiens n’était pas une équipe à descendre »


S’il est opposé au projet de Ligue 1 à 22 défendu par l’Amiens SC, Christian Gourcuff, l’entraîneur de Nantes, considérait pour autant que le club picard ne méritait pas de descendre dans de telles conditions, sans avoir pu défendre ses chances sur le terrain.

La suite après cette publicité

Au soutien de l’Amiens SC…

« Sur le plan sportif, une saison doit aller à son terme. Après, ce sont des décisions administratives et non sportives. On a décidé de prendre le classement à un instant T et de l’arrêter. En dix matches, il peut encore se passer beaucoup de choses. Si vous devez encore affronter les quatre premiers ou d’autres équipes, ce n’est pas la même chose. Ceux qui sont lésés peuvent avoir une légitime frustration, comme Amiens, qui n’était pas une équipe à descendre. Ceux qui trouvent ça normal sont ceux pour lesquels ça ne change pas fondamentalement grand-chose. »

La suite après cette publicité

…Mais opposé à une Ligue 1 à 22

« On manque de pudeur et je trouve un peu indécent ces prises de position […] Cela aurait engendré une surcharge du calendrier, notamment pour les clubs européens. Mais là encore, il y a une logique économique puisque l’on surcharge des matches européens qui ne correspondent à rien. Les matches de poule n’apportent plus grand-chose. On pourrait aussi imaginer une Coupe d’Europe par élimination directe, ça libérerait des dates et ça ferait des matches plus intéressants. Que les clubs défendent leur économie est une chose, mais les instances du foot (les Fédérations, l’UEFA et la FIFA), normalement, devraient être les défenseurs du sport. Or, elles ne réfléchissent aussi qu’à travers leur logique économique. »

La suite après cette publicité

Source : Ouest France

A lire aussi : 

Relégation en Ligue 2 : le football amateur au soutien de l’Amiens SC (1/3)

Amiens SC : Ghoddos-Kakuta, le fantasme inachevé

Laisser un commentaire