Après s’être exprimé dans son émission Team Duga, diffusée du lundi au jeudi sur RMC, il y a quelques semaines de cela, Christophe Dugarry a réitéré son soutien à l’égard de l’Amiens SC, alors que le Conseil d’Etat rendra son verdict sur la procédure contestant les décisions prises par le conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) en début de semaine prochaine.

Publicité

Son soutien à Amiens

« Ça aurait été d’autres clubs (ndlr : que Toulouse et Amiens), j’aurais fait la même chose. Ce serait faire preuve de solidarité de disputer un championnat de Ligue 1 à 22 clubs. Les dirigeants arrêteraient de se regarder le nombril comme ils le font trop souvent. Malheureusement, c’est chacun pour sa pomme, beaucoup ne pensent qu’à leurs propres intérêts. Et je pense pareil pour la Ligue 2. À situation exceptionnelle, décision exceptionnelle pour une saison. »

Publicité

Jouer à 22, une solution viable

« Il n’y a pas de problèmes de calendrier pour glisser des matches supplémentaires. C’est juste un problème financier parce que certains ne veulent pas partager le gâteau à 22, il sera forcément moins gros qu’à 20. Une erreur a été commise en décidant qu’il y ait des descentes dans le football amateur. Nos dirigeants se sont retrouvés coincés, obligés de procéder à des relégations chez les pros. C’est pour cela que le président Le Graët s’est opposé au vote d’une grosse majorité de clubs pour une Ligue 2 à 22. »

Publicité

Un appel à la solidarité

« Rajouter quatre matchs de plus, ça ne va pas changer grand-chose. D’ailleurs, je suis persuadé que si on faisait aujourd’hui un sondage auprès des joueurs pour sauver Amiens et Toulouse, 90 % d’entre eux seraient prêts à l’accepter. Eux feraient preuve de solidarité quand les dirigeants n’en sont pas capables. »

Un espoir avant la décision du Conseil d’Etat

« J’ai envie d’être optimiste. Je me dis qu’il va y avoir une prise de conscience au bout d’un moment. Il y a les joueurs mais aussi d’autres salariés dans un club. Dans une période difficile, la priorité est d’éviter qu’il y ait moins de victimes possibles. Malheureusement, en gardant un championnat à 20, elles sont plus nombreuses. Pourtant, il y aura des droits TV supplémentaires, il ne va pas manquer d’argent. »

Source : Le Parisien

A lire aussi : 

Ligue 1 : L’UEFA donne son accord pour des playoffs !

Ligue 1 : Jean-Michel Aulas propose des playoffs pour terminer la saison !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire