Attendu dans le couloir droit de la défense de l’Amiens SC contre Montpellier ce samedi soir, Christophe Jallet est conscient des difficultés actuelles de son équipe dans ce secteur de jeu. Désireux d’inverser la tendance, il espère que son équipe livrera une grosse prestation collective. 

Christophe Jallet, Amiens reste sur sept buts encaissés en deux matches. Il est urgent de se rassurer défensivement…

On prend beaucoup de buts, mais quand on regarde, ce sont souvent des erreurs d’inattention sur des contres, des coups de pied arrêtés. Je n’ai pas le souvenir de m’être fait balader d’un bout du match à l’autre cette saison. Ce sont souvent des erreurs d’inattention. C’est pour ça que je disais que l’on devra être concentrés et vraiment focalisés sur notre objectif pendant 96 minutes, autant quand on a le ballon que quand on ne l’a pas, parce que c’est souvent quand on a le ballon que l’on se retrouve en difficulté après. C’était le cas contre Strasbourg. C’est un point important à régler.

Les latéraux pourraient être amenés à moins se livrer ?

Peut-être ! A un moment, il faut arrêter de donner à l’adversaire. Ça n’empêche pas une participation des latéraux s’il y a une compensation ailleurs. C’est à nous tous de bien communiquer et de réagir les uns en fonction des autres en essayant d’anticiper les pertes de balle, ce que l’on a rarement fait jusqu’à présent. C’est vraiment quelque chose sur lequel il faut que l’on s’appuie. Cette complicité, solidité et façon de jouer les uns par rapport aux autres mais aussi avec les autres, c’est quelque chose qu’il nous faut trouver ou retrouver pour être performant. On ne peut pas s’arrêter de jouer parce que c’est ce qui nous a aussi rapporté des points cette saison. Il ne faut pas tout remettre en question parce qu’on a pris une claque mais justement s’en servir pour être plus solide et plus regardant à ce qu’on a mal fait et ce que l’on ne doit plus reproduire.

A titre personnel, comment vous sentez-vous après avoir été éloigné des terrains pendant un petit moment ?

Je retrouve la forme. J’ai eu un enchaînement de petites blessures donc j’ai été pas mal de temps « out ». C’est vrai que pour retrouver l’intégralité de ses moyens, ce n’est pas toujours évident. J’ai enchaîné deux matches en quinze jours avec Strasbourg et Angers en coupe de la Ligue. Petit à petit, le rythme revient et j’espère être à 150% comme tous mes partenaires pour tout donner et aller chercher des points à Montpellier et dans les matches qui arrivent avant la trêve.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Christophe Jallet (Amiens SC) : « Les actes vont compter »

[J15] Montpellier – Amiens SC : les compositions probables

Laisser un commentaire