A l’instar d’Aurélien Chedjou, Christophe Jallet aspire à retrouver rapidement la compétition, une fois la pandémie du Covid-19 stoppée, afin de maintenir Amiens en Ligue 1 et ainsi ponctuer sa carrière sur une bonne note.

Publicité

Son confinement

« C’est assez difficile. On se rend bien compte de la situation extérieure à notre métier, il y a des choses bien plus graves que le football ! Il y a des gens qui meurent et d’autres qui se battent pour sauver des vies. On ne va pas penser au football tout de suite, même si la compétition nous manque, qu’elle est dans un coin de notre tête. On peut juste encourager ceux qui donnent de leur temps pour sauver des vies pendant que nous on ne peut pas faire grand chose. »

Publicité

Le programme suivi

« Elle varie selon les jours. On a un programme individuel et collectif à suivre. On a aussi des cours par vidéo, on est connecté pour faire du vélo ou des programmes de musculation en plus du reste. Cela permet de rester en forme, même si ça ne compense pas les séances d’entraînement, mais ça permet d’aborder le retour à la compétition dans de bonnes conditions. »

Publicité

Les conséquences sur sa carrière 

« Ma carrière est un peu derrière moi. Je n’ai pas envie que ça s’arrête sur ça, sur une saison pas achevée, on a un maintien à aller chercher, on espère le faire dans les règles. Maintenant, on ne sait pas comment ça va se terminer, si le championnat va reprendre ou ne pas reprendre. En tout cas, je n’ai pas envie de finir sur ce goût d’inachevé. Si la saison ne reprend pas, je pourrais participer à la saison prochaine pour tenter de terminer en beauté. J’envisage de rester à Amiens mais il n’y a rien d’acté, rien de fait, on verra ça après. En tout cas, je m’étais laissé un peu de temps pour voir si j’étais encore en forme et je prends énormément de plaisir à Amiens, même si la saison est compliquée. Si la saison ne se termine pas, j’aimerais faire une année de plus. »

Publicité

Source : La Chaîne L’Equipe

A lire aussi : 

Amiens SC : Christophe Jallet, l’expérience au service du collectif

Ligue 1 : Une saison prochaine à 22 clubs ?

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire