Christophe Jallet : « Il faut retenir les leçons »

Logiquement frustré par la défaite de l’Amiens SC sur la pelouse de Toulouse (0-2), l’expérimenté Christophe Jallet était surtout déçu de ne pas avoir pu concrétiser la domination amiénoise en première période.

Christophe Jallet, quel est votre sentiment après cette troisième défaite de la saison ?

C’est une vraie déception. On avait bien débuté notre rencontre, on s’était bien mis dans notre match en réalisant une première mi-temps de bonne facture, à laquelle il manquait juste un brin d’agressivité pour finir nos actions. On a développé un beau jeu, on les a mis en difficulté avec notre système. C’est vraiment frustrant parce qu’on a fait beaucoup d’efforts en première période pour les empêcher de jouer et imposer notre jeu. Malheureusement ça n’a pas payé. On était bien installé mais au retour de la pause, sur leur première frappe, ils marquent et ça nous coupe un peu les jambes. On a eu du mal à réagir après ça et s’en est suivi le deuxième but. Ensuite on a essayé de tout tenter pour revenir au score mais ça n’a pas marché.

N’avez-vous pas l’impression qu’il a manqué un esprit de révolte après l’ouverture du score de Toulouse ? 

Peut-être. Je pense que Toulouse a aussi un réajustement tactique. Après on a consenti beaucoup d’efforts en première période et peut-être que ça a amené un temps faible en début de seconde période. On encaisse un but sur leur première frappe ou presque, une magnifique frappe. Si elle était passée au-dessus et qu’on marque derrière, personne n’aurait dit qu’on s’était endormis. Ils ont su en profiter et il faut retenir les leçons. Dans nos temps faibles, il faut qu’on soit plus sérieux pour éviter d’encaisser des buts et après pouvoir repartir de l’avant.

Ce match est finalement à l’image de votre début de saison…

Tout à fait. C’est encouragent dans le fond de jeu et la manière mais malheureusement ça n’a pas encore payé comptablement. Il y a des choses à améliorer mais je pense qu’on est sur la bonne voie. On a pris confiance dans le jeu, on ressort davantage les ballons de derrière pour créer nos occasions. On commence à jouer notre jeu, à ne plus s’adapter à l’adversaire. C’est une bonne chose sur laquelle il faudra s’appuyer pour la suite. Maintenant, il faudra aussi se montrer plus tueur dans les deux surfaces pour réussir à empocher rapidement des points. Bien jouer ne suffit pas parce on n’est pas toujours récompensé de ce qu’on peut mettre en place.

On aurait tort de s’inquiéter après ce premier mois de compétition ?

Oui et non. Il ne faut jamais être trop sûr de soi, l’excès de confiance étant souvent négatif. Il faut juste se dire qu’on a les capacités de bien faire, mais pour le faire il faut se donner à 200% tout le temps, tous les jours, à l’entraînement. Mais il faut travailler dur pour que ça paye en match. La victoire contre Lille n’était pas un hasard, on a fait ce qu’il fallait pour les battre. A nous de reproduire ce genre de match pour regagner de la confiance. Pour cela, il faut concrétiser nos temps forts par des buts. Sur ce match contre Toulouse, si on mène 1-0 à la mi-temps, on ne sait pas de quoi aurait été fait le match.

Propos recueillis par notre envoyé spécial Romain PECHON, à Toulouse

Laisser un commentaire