Christophe Pélissier : « Perdre de cette façon, c’est rageant »

Amiens SC Lyon Pélissier

S’il reconnaissait la supériorité parisienne, Christophe Pélissier regrettait la manière par laquelle Amiens avait fini par céder après le penalty concédé par Blin (0-3).

« On a des regrets parce que sur ce genre de match il faut faire le match parfait et que les faits de jeu tournent en notre faveur. On a fait 60 minutes très cohérentes dans notre plan de jeu, malheureusement les faits de jeu nous sont contraires. Face à une telle équipe, ce n’est pas possible pour nous. Il fallait résister et être au top défensivement puis exploiter à fond les coups. Sur la super action avant la mi-temps, on y croit. Si on rentre à 1-0, ça rebooste les joueurs. Après, on sait qu’après l’heure de jeu c’est toujours difficile mentalement et physiquement. En tout cas, on a vu une équipe qui a fait front, qui a beaucoup travaillé et qui n’a pas lâché. La dernière demi-heure, à dix et en étant mené, c’est difficile. Perdre de cette façon, c’est rageant. Même si le score est logique. Contre les grosses équipes, on n’est jamais aidé. Je remets en cause le premier carton de Khaled, il y a une faute avant. À partir de là, c’est plus compliqué pour un défenseur central. Encore une fois, c’est plus facile de siffler contre nous. On n’a pas voulu se placer en victime et être des faire-valoir, il y a des duels mais on a le droit de les disputer. Les joueurs ont bien adhéré au plan de jeu différent de ce que l’on fait d’habitude. Le projet était de ne pas leur offrir d’espace entre les lignes et dans notre dos. »

Propos recueillis par Romain PECHON

1 COMMENTAIRE

  1. À mes yeux Paris devait prendre au moins moins 2ou3 carton draxler alves et cavani sur le premier accrochage avec adenon mais nous ne sommes qu »amiens

Laisser un commentaire