Si l’Amiens SC a ponctué sa préparation par deux défaites face à Bournemouth et Cardiff City (1-3), le club picard a pleinement tiré profit de sa semaine de stage outre-Manche, avec la rencontre face à Lyon en point de mire. 

Publicité


Lyon privé de Lopes et très certainement de Fékir

Un bon bol d’air anglais, deux matches amicaux et une demi-douzaine de séances d’entraînement, tel fut le programme de la dernière semaine de préparation de l’Amiens SC. Le tout dans un cadre idéal pour préparer une nouvelle saison marathon en Ligue 1. « Il faisait bien meilleur qu’ici, avec un temps bien plus frais, et on a eu des conditions d’entraînement exceptionnelles et des adversaires (ndlr : Bournemouth et Cardiff City) qui nous sont bien rentrés dedans, détaille Pélissier. On a dû vraiment batailler, on a souffert, mais à l’image de beaucoup d’équipes françaises contre les clubs anglais. »

Publicité


Effectivement, l’Olympique de Marseille, par exemple, a également souffert le martyre face à la formation de Bournemouth (5-2), samedi. A l’image de nombreux poids lourds du championnat de France, l’équipe phocéenne est encore loin de son meilleur niveau. Tout le contraire de l’Olympique Lyonnais, premier adversaire de l’ASC, qui a montré de très bonnes choses en préparation. « On joue certainement une des plus grosses équipes du championnat qui a été le moins impacté par la Coupe du monde, confirme l’entraîneur amiénois. Ils ont la chance d’être au complet très tôt, c’est donc un défi encore plus fort à relever dès dimanche. »

Publicité


R.P.

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments