Christophe Pélissier : « Un nouveau coup dur »

Amiens SC Lyon Pélissier Conférence de presse mercato

Déçu de concéder une quinzième défaite cette saison, la quatrième de rang, l’entraîneur de l’Amiens SC Christophe Pélissier regrettait surtout la deuxième période qui a permis à Rennes de l’emporter (1-0), ce samedi. 

Une nouvelle défaite

« On fait encore une fois une première mi-temps avec un plan de jeu parfaitement respecté. On a dicté le rythme du match mais on savait que Rennes allait hausser le rythme du jeu en deuxième mi-temps. En première mi-temps, ils n’ont pas fait le match qu’ils espéraient alors qu’on a mis le rythme que l’on voulait. Mais il faut se montrer plus précis pour marquer et faire tourner ces matches-là. En deuxième, on avait toujours l’idée d’aller les chercher haut et de tenir le ballon.

Malheureusement, on a un peu sombré offensivement parce qu’on n’a pas tenu le ballon assez haut. Inexorablement, l’équipe de Rennes nous a acculé avec le talent de leurs joueurs offensifs. Il a suffi d’un seul coup pour marquer et nous faire perdre ce match. Par rapport à notre prestation, on aurait pu prendre un point. Cela n’aurait pas été illogique à la vue du match, même si Rennes a dominé la deuxième mi-temps. C’est un nouveau coup dur. »

Les limites offensives

« On a un joueur qui est arrivé il y a deux jours (ndlr : Serhou Guirassy), qui n’avait plus joué depuis plusieurs mois. Moussa Konaté, qui l’a remplacé, revient de blessure. Avec Mendoza suspendu et Ghoddos asbent, il faut compenser et c’est compliqué. On ne peut rien reprocher aux joueurs, ils travaillent pour l’équipe mais offensivement il faut peser un peu plus pour faire reculer le bloc adverse. Sinon, on obtient ce qu’il s’est passé en première mi-temps. »

Amiens relégable avant Caen

« On sera trois ou quatre équipes pour le maintien et on aura un match important la semaine prochaine avec la réception d’un concurrent direct. C’est à nous d’être capables de gagner ces matches-là. Cela fait trois rencontres sur des très grosses équipes, à Lille et Rennes, où on a des regrets parce qu’on perd les matches dans les dernières minutes. Maintenant, c’est aussi le fruit de leurs qualités offensives qui leur permettent de peser énormément et on n’a pas su les endiguer jusqu’à la fin. C’est dommage car un point aurait fait du bien d’un point de vue psychologique. Les garçons donnent tout mais ça ne paye pas. »

Propos recueillis par notre envoyé spécial Romain PECHON à Rennes

Publicités

10 Commentaires

  1. Amiens c est la ligue 2,va falloir trouver un nouveau coach ,ne pas trop perdre de joueurs motivés retrouve des braqueurs .
    La première Année en ligue aura été formable la seconde lamentable….
    Allez Amiens

  2. phili arrête un peu t’es discours de merde y a jamais rien qui va avec toi ta devise c’est
    <> trop facile de tirer sur l’entraîneur Mr Pelissier n’y est pour rien il manquait déjà d’attaquants en début de saison et avec les blessés qui se sont ajoutés ça n’arrange rien plus ghoddos qui n’est pas là il reste 15 matchs et l’ASC est loin d’être décroché alors allez Amiens

  3. il faut être réaliste Amiens n’a pas le niveau de ligue 1 au vu de la deuxième mi-temps on perd beaucoup trop de ballons dans des endroits cruciaux et on donne impérativement la victoire à l’adversaire surtout que Rennes était largement prenable.A bientôt en ligue 2 malheureusement

  4. Je ne tire absolument pas sur l entraîneur je déplore qu il ne dispose pas d un effectif à la hauteur.
    De ce fait nous risquons de perdre notre entraîneur échaudé par cette situation….Que l équipe se maintienne ou pas

  5. Effectivement nous n.avons pas le niveau , le mercato était la seule et unique possibilité pour s en sortir… mercato raté à moins que Paris Daniel ne s en satifasse…

  6. ben non on ne peut pas être satisfait et c’est sur qu’avec kakuta cela aurait été plus facile mais ce n’est pas en tirant à boulets rouge sur l’équipe que l’on va avancer, le 12ème homme sert à quoi ???
    ben à soutenir son équipe mais pas à l’enfoncer .

Laisser un commentaire