Trois mois après une première décision défavorable en référé suspensif, une nouvelle audience s’est tenue au Conseil d’Etat, lundi après-midi, pour juger sur le fond l’arrêt prémature des saisons de Ligue 1 et de Ligue 2. Et l’espoir de voir l’Amiens SC obtenir gain de cause s’est réellement amenuiser. 

Publicité


Un mince espoir pour l’Amiens SC

Estimant, entre autres arguments, qu’après 73 % des matches de la saison joués (soit 28 journées pratiquement terminées), une certaine « vérité sportive » se dégageait au classement, qui a pu ainsi être légitimement cristallisée, le rapporteur public du Conseil d’Etat s’est prononcé contre les recours de Lyon, Amiens, Ajaccio, Troyes et Clermont, qui contestent toujours l’arrêt prématuré des saisons de L1 et L2, décidée en mars en pleine pandémie de Covid-19, lors d’une audience lundi au Conseil d’État.

Publicité


Ainsi, Sophie Roussel estime que le Conseil d’administration de la Ligue avait légalement pu prendre la décision, le 30 avril, d’arrêter prématurément la saison dans le contexte d’urgence sanitaire. Concernant l’absence de play-offs d’accession en L1, le rapport public du Conseil d’Etat n’a pas non plus relevé d’« erreur manifeste d’appréciation » de la part de la Ligue, même au regard du principe d’équité du sport, soulevé par les clubs s’estimant lésés, au premier rang desquels figure l’Amiens SC.

Publicité


Selon elle, si les clubs en mauvaise posture avaient bien sûr une chance de redresser la barre lors des dix journées restantes, cette possibilité reste une « pure hypothèse ». Elle a toutefois admis que d’autres solutions étaient « envisageables »« telle que la reprise des compétitions avec des matches à huis clos, comme cela a pu être décidé plus tard dans d’autres pays européens touchés par le Covid-19 ». Mise en délibéré, la décision de la plus haute instance administrative française doit être rendue sous deux à trois semaines.

Publicité


A lire aussi :

Tribune Nord Amiens : « On a vraiment l’impression d’être pris pour des cons ! »

Amiens SC : Des banderoles à l’encontre des dirigeants !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments