Coupe de France : Une élimination aux allures d’humiliation pour Ailly

Au terme d’un match incroyable et particulièrement riche en buts, Ailly-sur-Somme a rendu les armes face aux Cheminots d’Hazebrouck (6-3). Devant à la pause, les hommes de Yohane Moreira ont perdu pied au retour des vestiaires. Ils quittent donc la Coupe de France au stade du sixième tour. 

Un triplé de Michel Monteiro…

L’entame de match laissait rapidement présager le pire pour Ailly-sur-Somme. Après moins de dix minutes de jeu, Fleuret ouvrait le score pour les locaux en profitant de l’apathie générale adverse (0-1, 6e). « On a loupé notre entame de match, reconnaît Yohane Moreira. Menés au score, on a néanmoins su revenir rapidement au score par l’intermédiaire de Michel Monteiro. » Sauf que les Aillygeois payaient aussitôt une nouvelle faute de concentration en laissant Petit filer seul au but (1-2, 28e).

Soufflant le chaud et le froid, Ailly regagnait finalement les vestiaires avec un but d’avance grâce à deux nouvelles réalisations de Michel Monteiro (2-2, 34e ; 2-3, 41e). « À la mi-temps, j’ai cru au sursaut d’orgueil de mes joueurs. On a su revenir au score en faisant de bonnes choses dans le jeu et en mettant en difficulté notre adversaire, note l’entraîneur aillygeois. Je leur ai alors dit que c’était loin d’être fini mais mon avertissement n’a pas suffi. »

…Avant un second acte catastrophique

Les Cheminots d’Hazebrouck ne mettaient effectivement qu’une poignée de secondes pour revenir à hauteur (3-3, 46e), avant que Thibault Lejeune ne commette l’irréparable en dégageant le ballon dans son propre but sur une sortie aérienne (4-3, 62e). Pénalisé par de « grossières erreurs de communication » et « une multitude de duels perdus » et ne parvenant pas à convertir sa plus franche occasion (83e), Ailly finissait par couler à pic en encaissant deux nouveaux buts évitables, rendant son élimination encore plus honteuse qu’il ne le fallait (5-3, 65e ; 6-3, 90e+4).

« En deuxième mi-temps, on a complètement perdu pied et on prend quatre buts contre une équipe super-efficace dans ses transitions, qui a su profiter de notre gentillesse sur le plan défensif. C’est une très grosse déception de sortir de la compétition de la sorte, concède Yohane Moreira. Malheureusement pour nous, ça a été un vrai match de Coupe dans le scénario, avec la plus petite équipe qui fait le match parfait et le « gros » qui passe au travers ».

Alors que les Aillygeois rêvaient déjà à un hypothétique choc au 7e tour, les portes de la Coupe de France se sont ainsi soudainement mais logiquement refermées devant eux. Telle est donc la dure loi de cette compétition de tous les possibles.

R.P.

CHEMINOTS D’HAZEBROUCK (R3) – AILLY-SUR-SOMME (R1) : 6-3 (2-3)

Sixième tour de coupe de France

Stade Auguste Damette, Hazebrouck

Arbitre : M. Dor

Buts : M. Monteiro (23e, 34e, 41e)

Expulsion : Assane (90e+4)

AILLY-SUR-SOMME : T. Lejeune – Jippé, Pailleux, Assane, Kwinta – M’Vila, M. Lejeune, Testelin – I. Monteiro, M. Monteiro, N’Gassoko

Entrés en jeu : Adanga Yelumba, Borges, Mahtaj

Entraîneur : Yohane Moreira

Laisser un commentaire