Trois expulsions, une séance de tirs aux buts et une qualification à l’arrachée. Amiens Montières (R3) aura vécu un dimanche mouvementé sur la pelouse de Breuil-le-Sec, pensionnaire de D3.

En tête à la pause

Le moins que l’on puisse dire c’est que ce troisième tour de coupe de France n’aura pas été une sinécure pour Amiens Montières. Entre expulsions et séance de tirs aux buts, les Amiénois auront vécu un très long dimanche après-midi. « Ce fut très compliqué aussi bien dans la manière qu’avec tout ce qui s’est passé pendant le match, expliquait Romain Collet. Il y a eu un arbitre un peu dépassé et on est aussi tombé dans le jeu de l’adversaire et de l’énervement. Ça donne un match très compliqué à gérer. »

Malgré trois divisions d’écart et une ouverture du score grâce à Poignant (0-1, 30è), à la conclusion d’une belle action collective, les Samariens ne parvenaient pas à décrocher leurs hôtes. Et peu après l’heure de jeu, le souffle des Isariens se faisait bien plus pressant. Une égalisation (1-1, 62è), une expulsion (64è) et les Amiénois se retrouvaient embarqués dans un match piège. « On leur a laissé un peu plus le ballon en deuxième mi-temps, on a reculé et on a moins bien joué en bloc« , regrettait Collet.

Fin à dix contre huit !

Au courage et à l’abnégation, Montières parvenait tout de même à reprendre l’avantage à quelques instants de la fin grâce à un pénalty de Ben Mohamed (1-2, 87è). Pas suffisant pour assurer la qualification puisque les Samariens cédaient dans les instants qui suivaient (2-2, 90è). « On demande de verrouiller mais on reprend un but juste derrière et forcément ça devient plus compliqué dans le contexte de la coupe, avec une équipe en face qui a envie et des supporters à fond derrière l’équipe« , détaillait le coach.

Se profilait alors une prolongation loin d’être de tout repos et ponctuée de plusieurs exclusions. Le temps supplémentaire terminée à 10 contre 8, les deux formations devaient se départager aux tirs aux buts. Deux tentatives locales hors du cadre et un arrêt de Daussy plus tard, Amiens Montières pouvait souffler et savourer sa qualification pour le prochain tour. « On a été heureux sur la fin de match, mais ça a été compliqué et on y laisse des plumes, avouait Collet. On va retenir la qualification de ce match-là. »

La qualification en poche, les Amiénois peuvent désormais se tourner vers le déplacement à Saint-Just qui a subi une lourde élimination contre l’AC Amiens hier après-midi (0-7). Avec quelques points positifs et quelques absences forcées.

Adrien ROCHER

BREUIL-LE-SEC (D3) – AMIENS MONTIERES (R3) : 2-2 (0-1 ; 1-3 t.a.b)

Troisième tour de la coupe de France

Stade Jean Corroyer, Breuil-le-Sec

Arbitre : M. Darcy

BUTS : Poignant (30è) et Ben Mohamed (87è, S.P.) pour Amiens Montières.

Expulsion : Gouffe, Collet et Poignant pour Amiens Montières.

AMIENS MONTIERES : Daussy – Gouffe, Ngazi, Ounnas, Huppy, Michoudi, Bouchaindome, Poignant, Brudey, Ben Mohamed, Piquant.

Entraîneur : Romain Collet

A lire aussi :

> Coupe de France : Fin de parcours pour le RC Amiens

> Coupe de France : L’ESC Longueau assure le coup

> Coupe de France : L’US Camon a assumé son statut

Laisser un commentaire