Coupe de France : Défaite en crève-cœur pour Amiens Montières


Pourtant sur la bonne voie, Amiens Montières n’a pas tenu et s’est incliné à domicile. La faute à un but encaissé dans les toutes dernières secondes qui empêche les Amiénois de voir le cinquième tour.

La suite après cette publicité

Départ tonitruant pour Montières

Neuf minutes. C’est le temps qu’il a fallu aux hommes de Romain Collet pour mener deux buts à zéro cet après-midi face à Bully. Tout d’abord, Sallali se chargeait d’ouvrir la marque pour les siens en battant le gardien après un bel échange survenu sur le côté droit amiénois (3e). Puis, l’attaquant Ben Mohamed se retrouvait idéalement placé pour pousser le ballon au fond des filets après un centre astucieux de Sallali (9e) : efficacité maximale pour les joueurs de Montières, atout qui les fuyait depuis le début de la saison, notamment en championnat.

La suite après cette publicité

Côté Bully, c’est la déroute. Mais les visiteurs ne tardaient pas à réagir après ce faux-départ. Les Nordistes poussaient le gardien amiénois à une première parade peu avant la demi-heure de jeu (24e), mais celui-ci devait s’incliner sur une action rondement orchestrée à la suite d’une récupération haute (32e). La balance semblait d’ores et déjà se rééquilibrer entre les deux formations. Puis, à deux minutes du terme de la première période, le défenseur amiénois Bonnel était auteur d’une faute dans sa surface de réparation. Il fallait compter sur le gardien d’Amiens Montières pour le stopper et permettre aux siens de revenir aux vestiaires avec une légère avance (45e, 2-1) .

La suite après cette publicité

Bully arrache finalement la qualification

A l’image de la fin du premier acte, Bully prenait à sa guise le match. Mais mise à part une tête non-cadrée sur un corner (50e), les visiteurs ne semblaient guère en position d’inquiéter le gardien adverse. Une situation qui permettait alors aux locaux de gérer tant bien que mal l’avance et qui offrait à l’amiénois Dieme une occasion de remettre les siens dans le droit chemin. Excentré à 30 mètres, l’ailier tentait sa chance mais le dernier rempart veillait sur sa cage (68e).

La suite après cette publicité

Une tentative qui demeurait être l’une des dernières pour les joueurs amiénois, car Bully passait la vitesse supérieure après l’expulsion de Sallali pour Amiens, auteur d’un tacle à retardement au milieu de terrain (69e). Cinq minutes plus tard, les Nordistes égalisaient en deux temps, laissant un goût amer au gardien amiénois et à une défense désabusée par les nombreux assauts adverses (75e). Après deux superbes arrêts de Daussy (88e, 90+2e), la formation de Montières voyait finalement le spectre de l’élimination s’abattre sur elle à raison d’un tir précis et libérateur venu de l’extérieur de la surface qui laissait exploser la joie chez les visiteurs (90+4e). Tout cela deux minutes après le centre millimétré de Huppy pour son coéquipier Zammouri, qui manquait de peu de propulser les amiénois au cinquième tour de la Coupe de France.

AMIENS MONTIERES (R3) – ES BULLY (R3) : 2-3 (2-1)

Quatrième tour de coupe de France

Stade de Montières, Amiens

Arbitre : M.Bardet

BUTS : Sallali (3è), Ben Mohamed (9è) pour Montières.

Expulsion : Sallali (69è) pour Montières.

AMIENS MONTIERES : Daussy – Huppy, Diaby (cap.), Nkazi, Bonnel, Mashoudi, Bouchind’Homme, Brudey, Ben Mohamed, Sallali, Dieme.

Remplaçants : Ounnas, Piquant, Zammouri.

Entraîneur : Romain Collet.

Laisser un commentaire