Le RC Amiens n’ira pas plus loin. En déplacement dans le Pas-de-Calais, le pensionnaire de Régional 3 s’est incliné et a quitté la coupe de France par la petite porte (3-1), hier après-midi.

Une première période compliquée

L’aventure du RC Amiens en coupe de France ne dépassera pas le troisième tour cette saison. La faute, principalement, à une première période beaucoup trop timide. « La différence c’est qu’ils ont joué un match de coupe et qu’en première mi-temps, on les a regardé jouer, regrettait Nicolas Cauvin. Ils ont défendu en bloc bas, jouaient des longs ballons et on se fait piéger deux fois avec des buts venus d’ailleurs. On s’est fait punir. C’était une première mi-temps compliquée. »

Pourtant, le RCA s’est procurée deux belles occasions pour se lancer. La première dès la deuxième minute de jeu, la seconde pour revenir au score, en vain. Pire encore les punitions arrivaient sur les rares situations du pensionnaire de D1, qui frappait à la demi-heure de jeu et peu de temps avant la mi-temps en trouvant par deux fois la lucarne. Les Samariens allaient même céder une troisième fois dans le second acte, se compliquant encore un peu plus une tâche qu’ils allaient pas surmonter.

Des absents mais pas d’excuses

« C’était un vrai match de coupe, relate Cauvin. On a eu la maîtrise du jeu mais ils ont défendu avec le cœur et l’envie et sans prendre de risque. En deuxième mi-temps ils ont défendu et ne sont sortis qu’une fois ou deux mais ils arrivent à mettre le troisième. On arrive à revenir à 3-1, on pousse mais on ne met pas le deuxième. » De quoi décevoir le coach amiénois. « Il y a de la déception parce qu’on fait le trajet pour se qualifier mais on a rien montré. Il y a plus de négatif que de positif. »

Et si la formation de Régional 3 a dû composer avec un groupe remanié, Nicolas Cauvin refuse de s’en servir comme excuse. « Il y avait des absents, dont certains de dernière minute qu’il a fallu compenser, mais je ne me cache pas derrière les absents parce qu’on en aura tout le temps, avoue-t-il. Certains ont eu leur chance et on aura besoin de tout le monde sur toute la saison. Les absences, ça fait partie des aléas. » Des aléas qu’il faudra maîtriser pour retrouver la victoire dès ce week-end, en championnat.

Adrien ROCHER

SAINT-QUENTIN BLESSY (D1) – RC AMIENS (R3) : 3-1 (2-0)

Troisième tour de la coupe de France

Stade Clotaire Courtois, Aire-sur-la-Lys

Arbitre : M. Tournemine

RC AMIENS : T.Cauvin – Agouzoul (Pruvot, 60è), Caron, Devauchelle, Gervais – Adam, Mbundu (Rochat, 65è), Wessner – Bengachoud, Mahtaj (N.Cauvin, 89e), Cauchois

Remplaçants : Pruvot, Rochat, N.Cauvin

Entraîneur : Nicolas Cauvin

A lire aussi : 

Coupe de France : L’ESC Longueau assure le coup

Coupe de France : L’US Camon a assumé son statut

Laisser un commentaire