De nouveau en déplacement sur une pelouse de Départemental 1 pour le deuxième tour de la Coupe de France, le RC Amiens s’est fait quelque peu peur sur la fin de rencontre mais a assuré l’essentiel en décrochant la qualification.

Publicité

Peur en fin de match

Après une première qualification aux tirs aux buts, le RC Amiens a joué à se faire peur face à Albert. En tête dès le début de la rencontre grâce à la recrue Goyet, les Amiénois faisaient même le break en deuxième période, mais ont connu une fin de match plus compliquée. « On s’est fait peur sur la fin de match parce qu’ils reviennent à 2-1 sur penalty à huit minutes de la fin, ils ont poussé et ont eu une grosse occasion à la fin, avouait Nicolas Cauvin. On n’a pas su tuer le match. On a eu un peu peur sur les dix dernières minutes. »

Publicité

Pourtant, les joueurs de Régional 3, globalement dominateurs, obtenaient de nombreuses situations pour inscrire un troisième but. « On a eu une mauvaise gestion sur la dernière passe avec beaucoup de hors-jeu alors qu’on aurait dû leur faire mal, regrettait Cauvin. L’objectif était de mettre le deuxième rapidement pour gérer un peu plus tranquillement la suite. Dans le contenu, ce qui était proposé était cohérent. On a eu la mainmise sur la maîtrise du jeu aussi. Les consignes ont été appliquées, c’était intéressant. »

Publicité

L’objectif « maillots » se rapproche

L’essentiel assuré, avec un passage pour le troisième tour, le RC Amiens peut désormais se tourner vers son objectif dans la compétition. « La coupe appartient aux joueurs. Ils ont toujours l’objectif d’aller chercher les maillots (ndlr : quatrième tour), détaille l’entraîneur amiénois. Si on a un bon tirage, même si ça n’existe jamais vraiment, pour aller chercher les maillots, cela aidera les joueurs à atteindre leur objectif. Après, on prendra ce qui viendra. C’est toujours compliqué ces matches de coupe parce qu’il n’y a pas vraiment de petit. »

Publicité

Néanmoins, il n’y aura aucune pression de la part du coach dans une compétition dépendante du tirage au sort. « On a rencontré deux équipes de D1 ce qui nous a permis de continuer notre préparation face à des clubs de bon niveau. C’est une compétition qui permet d’affronter des équipes de niveau supérieur et c’est intéressant d’essayer de jouer une N2, N3 ou R1 selon le tirage, apprécie le technicien. On ne se met pas d’objectif particulier parce qu’on ne sait pas où la saison va nous mener. » En attendant, Cauvin et son groupe seront du tirage au sort du prochain tour, ce soir, au siège de la LFHF. Et l’essentiel est bien là.

A.R. avec R.P.

ALBERT (D1) – RC AMIENS (R3) : 1-2 (0-1)

Deuxième tour de la Coupe de France

BUTS : Goyet (5′), Adam T. (SP) pour Amiens.

RC AMIENS : Cauvin – Berthe, Gervais, Pirioux, Bengachoud, Tetard, Goyet, Venin, Adam N., Adam T., Guillotte.

Entrés en jeu : Agouzoul, Charley, Gouffé.

Entraîneur : Nicolas Cauvin.

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire