La belle série de l’ESC Longueau se poursuit. Les Longacoissiens ont signé un troisième succès consécutif et se sont qualifiés pour le sixième tour de la coupe de France en disposant de Neuville-en-Ferrain (1-3), non sans se faire peur, dimanche après-midi.

Un relâchement coupable

« On ne retiendra que la qualification, souffle Sébastien Léraillé. Notre deuxième mi-temps a été catastrophique. On est retombés dans nos travers en étant suffisants et en ne respectant pas le bloc équipe. Notre adversaire réduit rapidement l’écart au retour des vestiaires et sans un grand Thomas Chatalen, qui sort deux face à face, ce n’est pas le même match et on ne parle peut-être pas de qualification ». Pourtant, Longueau avait lancé le match de la meilleure des manières en menant de deux buts tout juste après la demi-heure de jeu.

A la réception d’un corner de Maxence Kwinta, Dobelle ouvrait d’abord la marque d’un coup de tête au premier poteau (0-1, 26e). Moins de dix minutes plus tard, Finaz s’y reprenait à deux fois pour prolonger victorieusement le centre de Desenzani (0-2, 34e). En position favorable, Longueau commençait alors à déjouer, la faute à « un déchet technique trop important » selon Basile Debeugny, le préparateur physique du club. « En début de match, notre pressing nous a permis de marquer ces deux buts, ensuite on s’est un peu laissé endormir« .

Résultat des courses, Neuville-en-Ferrain réduisait rapidement l’écart en tout début de seconde période (1-2, 50e). « On n’est pas reparti avec le bon état d’esprit, avec l’envie d’aller marquer ce troisième but pour plier définitivement la rencontre, regrette Debeugny. On les relance complètement et, même si je trouve qu’on a plutôt bien défendu notre but, on s’est mis dans une difficulté évitable ». D’autant qu’il fallait attendre la toute fin du temps additionnel pour voir Roussel inscrire le but de la libération et de la qualification sur une ultime contre-attaque (1-3, 90e+4).

Sur courant alternatif, Longueau a au moins eu le mérite d’assurer l’essentiel en se qualifiant pour le sixième tour de la coupe de France. Seul rescapé amiénois avec l’AC Amiens, le club présidé par René Playe attend désormais le tirage au sort, programmé jeudi soir, pour connaître l’identité de son prochain adversaire.

Romain PECHON

NEUVILLE-EN-FERRAIN (R3) – ESC LONGUEAU (R1) : 1-3 (0-2)

Cinquième tour de coupe de France

Dimanche 13 octobre, 15 heures

Stade Jean Depoortère, Neuville-en-Ferrain

Arbitre : M. Rossini

BUTS : (50e) pour Neuville ; Dobelle (26e), Finaz (34e) et Roussel (90+4) pour Longueau.

ESC LONGUEAU : Chatalen – Desenzani, Hédé, Dobelle, Roussel – Delcuse, Villez, Kwinta M. – Finaz, Kwinta R., Tassart.

Remplaçants : Bouvet, Boquillon, Kwinta T. Vanpuywelde.

Entraîneur : Sébastien Léraillé.

Laisser un commentaire