Darell Tokpa (Amiens SC) : « Je n’ai pas vraiment ressenti de pression »

Amiens SC Clermont
Panoramic

Titulaire à la surprise générale face à Clermont (1-1), Darell Tokpa a failli contribuer à la victoire de l’Amiens SC, en poussant à la faute Akim Zedadka en fin de première période. Satisfait par son baptême du feu, l’attaquant de 19 ans compte bien saisir sa chance. Entretien.

La suite après cette publicité

Ce n’était pas un jour comme un autre pour vous !

C’était une première et je suis heureux de ma première. J’ai travaillé pour ce moment, c’est le résultat de mes efforts, je suis vraiment content d’être là. Au début du match, je n’ai pas vraiment ressenti de pression, je me suis dit que c’était un match comme un autre. J’ai donné le maximum pour l’équipe, malheureusement on n’a pas réussi à prendre les trois points.

La suite après cette publicité

On se demande tous si vous êtes buteur sur cette action en fin de première période ?

J’aurais bien aimé mais ce n’est pas moi, c’est le défenseur contre son camp. Ce n’est pas grave, ce qui comptait à ce moment-là, c’est que ce soit un but pour l’équipe. Si j’avais pu marquer, ça aurait été un plus mais c’était ma première et je suis déjà heureux d’avoir joué. Avec un but en plus ça aurait été la soirée parfaite mais la chance ne m’a pas souri. En tout cas, c’était beaucoup plus intense, il y a beaucoup plus d’impact. Il fallait s’adapter et au bout d’un moment j’ai ressenti cette intensité. Je vais retourner au travail si jamais je joue la semaine prochaine ou dans les futurs matches pour réussir à marquer.

La suite après cette publicité

L’Amiens SC a gâché une belle occasion

A quel moment avez-vous appris que vous débuteriez cette rencontre ? 

A la causerie. Le coach ne m’a rien dit de spécial, il m’a juste donné quelques conseils avec son adjoint. Durant la semaine, il y a eu des mises en place et j’ai senti que je pouvais être dans l’équipe qui allait démarrer. Maintenant, je n’avais aucune certitude jusqu’à la causerie. A partir de là, je me suis dit qu’il fallait aborder ce match sans la moindre pression.

La suite après cette publicité

Pour votre première, il a fallu faire sans public, c’est assez particulier…

Effectivement. Après on se met vite dans le match, d’autant que l’intensité nous y oblige, il faut vite se mettre au niveau et oublier qu’il n’y a pas de public. De toute manière, j’étais dans ma bulle.

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « On a retrouvé une équipe »

Avez-vous le sentiment d’avoir un coup à jouer à ce poste où il n’y a pas vraiment de joueur qui se dégage depuis le début de saison ? 

Je tente de faire mes preuves, si ça doit payer ça payera. On verra les choix du coach. Cette saison, avec la descente, on a la possibilité de jouer et d’essayer de nous démarquer. Il y a beaucoup de jeunes, on découvre le monde professionnel avec une certaine insouciance. Maintenant, si le coach nous aligne c’est qu’il a confiance en nous, qu’on le mérite. C’est à nous d’adopter une attitude professionnelle pour ne pas subir l’événement.

Selon vous c’est un bon résultat ce match nul ? 

Je pense qu’on aurait pu faire mieux mais par rapport à nos deux derniers matches, qui s’étaient soldés par des défaites, c’est un point encourageant. Cela nous permet de nous remettre dans le droit chemin pour les prochains matches. C’est donc un bon point qui va nous permet de relever la tête et de retourner à l’entraînement avec l’envie de décrocher les trois points la semaine prochaine.

Propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire