Amiens SC u19

Dix mois après son retour à Amiens, David Suarez caracole en tête du classement avec les U19 nationaux du club, toujours invaincus après huit matches, tout en poursuivant sa reconversion. Explications.

Des débuts canons

Après avoir laissé un excellent souvenir lors de sa seule et unique saison au club en tant que joueur en 2003/2004, David Suarez est également en train de marquer de son empreinte son passage en tant que formateur, réussissant une entame de saison canon avec les U19 nationaux. « C’est dans la continuité de ma reconversion, confie celui occupait la même fonction à Bastia avant son retour en Picardie, l’hiver dernier. C’est un milieu que j’affectionne et j’ai les yeux grands ouverts. J’avance dans la formation, je ne réussis pas tout, j’expérimente, et j’ai une envie de progresser au contact de tous ».

Et c’est donc à Amiens que David Suarez semble avoir trouvé le cadre idéal pour s’épanouir dans sa reconversion. « J’adore travailler avec le staff du centre de formation, s’exclame-t-il. C’est un projet qui me correspond vraiment et j’ai vraiment envie de faire mon travail à fond avec mon groupe de jeunes pour les sensibiliser à ce qu’il va se passer là-haut parce que c’est intransigeant, il faut fournir de gros efforts, avoir une détermination sans failles. Et notre job est de former des joueurs à aller vers le haut niveau, c’est là-dessus que l’on jugera de l’efficacité du travail que l’on fournit ».

Des projets plein la tête

Et pour atteindre cet objectif, David Suarez n’hésite pas à voyager pour découvrir d’autres cultures et méthodes. « Cette semaine, je pars en stage à Bergame (Italie). Je suis encore en phase de formation, avec le désir de voir le maximum de choses possibles, confie l’entraîneur des U19. C’est super intéressant et je me sens bien dans ce que je veux faire de mon travailJ’ai parfois des hyperactivités du cerveau (rires) donc par moments j’ai beaucoup d’idées qui arrivent en même temps mais je commence à me canaliser, à me concentrer sur l’essentiel« .

Ce qui n’empêche pas David Suarez à « travailler également sur la spécificité des attaquants et du jeu offensif« . « Je suis en train de mettre en place une « cellule 9″ pour développer les caractéristiques des jeunes du secteur offensif en formation ». Concrètement, en quoi cela consiste-t-il ? « Il faut donner une culture offensive à chaque joueur. On travaille sur la vidéo, l’observation du haut niveau, les statistiques, l’aspect émotionnel et psychologique, précise Suarez. Il faut aussi travailler sur l’efficacité parce qu’aujourd’hui on sait que les attaquants sont précieux pour se maintenir en Ligue 1″. 

Et nul doute que David Suarez saura mettre à contribution son vécu et le savoir acquis durant sa formation pour former les attaquants de demain, « ceux qui doivent alimenter l’équipe première » à l’avenir. En attendant, il y a un très bon début de saison à confirmer avec les U19 nationaux de l’Amiens SC. Une double mission qui n’effraie pas ce passionné qui ne manque pas d’ambition et d’enthousiasme. 

Romain PECHON

A lire aussi : 

David Suarez (Amiens SC U19) : « C’est très encourageant »

David Suarez : « Ce projet me colle à la peau »

Laisser un commentaire