Entraîneur emblématique de l’Amiens SC, qu’il a emmené en finale de coupe de France en 2001, Denis Troch a apporté son soutien au club picard dans son combat contre la Ligue de football professionnel (LFP) pour la préservation de sa place en Ligue 1.

Publicité


Un soutien symbolique

« Amiens n’aurait jamais dû être rétrogradé. Je pars du principe que quand on fixe des règles on se doit de les respecter. Aujourd’hui, le championnat n’est pas allé à son terme, ce n’est pas de la faute ni du ressort des clubs. A partir du moment où les règles changent on ne peut pas accepter d’être martyrisé par ce fait-là, par cette décision. La meilleure solution était de repartir avec un nouveau championnat avec le même nombre de points ou bien repartir avec 22 clubs pour que les clubs en dessous puissent monter, même si le troisième pouvait contester. C’est très compliqué. En tout cas, je me serais battu comme un chiffonnier pour faire respecter l’équité, je ferais tout pour crier ma colère vis-à-vis de cette décision qui ne faisait pas partie des règles au départ, parce que je n’y suis pour rien si ce championnat n’a pas été au bout. Quand on sort des règles, on est hors la loi ! Où est le bon sens ? Le combat de l’Amiens SC devrait être une normalité. J’aime les valeurs du sport et j’aime ceux qui portent ces valeurs et je fais appel à ceux qui n’ont aucun enjeu mais simplement pour qu’ils puissent réfléchir et transmettre quelque chose de juste. Ne lâchez pas et si vous avez besoin d’un coup de main je serai là ».

Publicité


Source : Amiens SC Football

A lire aussi : 

Luka Elsner (Amiens SC) : « Ce n’est pas trop tard, il faut continuer à se battre »

L’Amiens SC remplit le stade de la Licorne !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments