Départemental : L’ESC Longueau (b) prépare un nouveau projet

Troisième du dernier exercice du championnat de Départemental 2, à égalité de points avec l’US Corbie, l’équipe réserve de l’ESC Longueau n’a pas rempli son objectif fixé : la montée en D1. Un échec retentissant qui coïncide avec le changement de l’entraîneur planifié mais aussi du projet sportif.

Place à l’intégration des jeunes

Tout au long de la seconde partie de saison, certains joueurs majeurs de l’effectif évoluant en Régional 2 sont descendus pour garnir le groupe de l’équipe réserve. Des actes qui n’ont finalement pas porté leurs fruits dans l’optique de la montée en D1 et qui n’ont pas permis à Jean-Charles Suiveng, l’entraîneur qui avait prévu son départ, de terminer sur une bonne note. Son remplaçant, Benoît Bourdet, s’exprime avant de détailler le projet qui sera mis en place lors de la prochaine saison. « Je n’étais pas à l’intérieur du groupe pour savoir pourquoi ils n’ont pas réussi à monter lors de cette année. C’est dommage, mais s’ils n’ont pas réussi, c’est qu’il y a forcément des raisons. C’est pour cela que cette année, nous avons décidé de travailler avec de nombreux U18 qui nous rejoindront et de les encadrer avec des joueurs cadres qui ont connu le niveau Ligue ces dernières années. »

ESC Longueau : Le programme de reprise dévoilé

Un véritable virage orchestré par Sébastien Léraillé, entraîneur de l’équipe première de l’ESC Longueau, qui s’était déjà réjoui à plusieurs reprises de l’apport dans son équipe de certains joueurs évoluant en temps normal dans les catégories de jeunes. « Le but est de se baser sur la formation qui est bien faîte au sein du club et d’amener le plus de joueurs formés ici en équipe première, se projette Benoît Bourdet. On ne doit pas être obligé d’aller chercher des joueurs à droite, à gauche alors qu’on a ce qu’il faut au club et il faut surtout que l’on arrête de nourrir les clubs des alentours qui viennent se servir chez nous dans notre section U18. Là, on va leur donner les cartes en mains pour qu’ils puissent prouver qu’ils ont leur place. »

L’ESC Longueau se veut aussi formatrice

En provenance de Villers-Bretonneux (D1), où il exerçait au poste d’entraîneur de l’équipe seniors en compagnie de Sylvain Brassart dans un tandem, Benoît Bourdet retrouvera un projet dans lequel il semble déjà avoir des repères en raison de son expérience auprès des jeunes. « Ce projet de travailler avec une équipe jeune et d’encadrer avec des joueurs d’expérience qui m’a été proposé m’a tout de suite plu. C’est ce que j’aime faire, donc j’espère que la mayonnaise va prendre et que l’on atteindra les objectifs fixés. On avisera aussi en fonction des résultats, c’est-à-dire que l’on pourrait être amener à les remettre en question pour changer la donne si les résultats ne correspondent pas à nos attentes. »

Objectif montée renouvelé

Après un raté lors de cette saison, les cheminots devront mettre tout en oeuvre pour parvenir à rejoindre le premier niveau départemental malgré une concurrence accrue. « La montée en D1, c’est ce que tout le monde veut, prévient l’entraîneur de l’équipe réserve de l’ESC Longueau. Cela reste tout de même un groupe assez relevé, on ne va pas se mentir, avec l’équipe réserve de Camon, les équipes qui montent et celles qui restent. Donc le but sera déjà de construire un groupe avec les jeunes joueurs pour qu’ils progressent car ce n’est pas évident pour des jeunes de 18 ans d’arriver dans la catégorie des seniors. Il faudra vite qu’ils prennent leurs marques. »

Pierre Villez : « Longueau, un club qui me correspond »

Car le groupe conséquent formé par Sébastien Léraillé ne laissera place qu’à la concurrence compétitive dans l’objectif de briller quelle que soit la division. « Je pense que l’ambition première du club est de monter en première division et de resserrer l’écart qu’il y a avec le groupe de Régional 1. On s’est accordé avec Sébastien Léraillé : on a un groupe élargi et ceux qui ne joueront pas avec lui le dimanche en championnat viendront renforcer l’équipe réserve. Les joueurs sont au courant et ils ont plus qu’intérêt à jouer le jeu s’ils ne veulent pas se mettre hors-sujet. Ce sera une de nos forces car on a une équipe en R1 avec un groupe aussi fort quantitativement que qualitativement au niveau des joueurs. »

Pour parvenir à ses fins, l’équipe réserve de l’ESC Longueau pourra compter sur l’arrivée d’Anton Deux en provenance de Quevauvillers (D1). Côté départ, rien n’est à signaler même si « certains joueurs sont en réflexion », informait Benoît Bourdet, « pas encore stressé puisqu’on a un groupe conséquent. »

J-B.P.

Laisser un commentaire