A un peu plus de vingt-quatre heures de la fin du mercato hivernal, l’Amiens SC pourrait enregistrer le départ de plusieurs joueurs. Le tout alors que le seul Nicholas Opoku est venu renforcer les rangs amiénois jusqu’ici. De quoi s’inquiéter pour le reste de la saison ? 

Zungu plutôt que Gnahoré

Décidément les mercati se suivent et se ressemblent en Picardie ! Comme ces deux dernières années, l’Amiens SC va attendre les dernières heures pour se montrer actif et ainsi tenter de se renforcer dans sa quête de maintien. Encore faudra-t-il parvenir à procéder à plusieurs ventes pour pouvoir passer à l’action. Soumis à une certaine réalité financière, le club picard doit effectivement s’activer pour trouver des portes de sortie à plusieurs de ses joueurs. En première ligne, Steven Mendoza n’a toujours pas trouvé chaussure à son pied. Tout aussi exigeant que la formation picarde, qui demande sept millions d’euros pour le libérer, l’international colombien se montre inflexible sur les conditions de son départ. Outre le salaire, le milieu de terrain offensif aspire également à retrouver un pays hispanique.

Bloqués dans ce dossier, les dirigeants de l’Amiens SC ont finalement dressé une longue liste de joueurs susceptibles de partir cet hiver. A commencer par Eddy Gnahoré, auteur d’une première partie de saison très décevante. En pourparlers avec le club allemand du Werder Brême, le milieu de terrain garde également une certaine cote en Italie. Pour autant, il n’est pas acquis qu’un accord sera trouvé d’ici vendredi soir. A l’inverse, Bongani Zungu est en partance pour Majorque (Espagne). En fin de contrat à l’été 2021, le milieu de terrain sud-africain a refusé d’entamer des négociations pour une prolongation de contrat. De quoi amener son club à accepter une offre de prêt avec option d’achat. L’accord sera définitivement entériné lorsque le joueur aura satisfait à la visite médicale, Amiens planchant déjà sur l’identité de son remplaçant.

Trois arrivées espérées

Plus grosse valeur marchande de l’effectif, Serhou Guirassy a également été tout proche d’un départ. Dans l’obligation de vendre, Amiens a failli accepter une offre de prêt assortie d’une option d’achat pour un montant total avoisinant les quinze millions d’euros. Désireux de terminer la saison en Picardie, avant d’envisager un départ l’été prochain, l’attaquant a ainsi mis fin aux négociations. Un soulagement pour Luka Elsner qui craignait de perdre son attaquant numéro 1. A l’inverse, l’entraîneur amiénois s’est fait une raison en ce qui concerne Jordan Lefort. Dans le collimateur des Young Boys de Berne (Suisse) de Ludogorets (Bulgarie) et d’Astana (Kazakhstan), le défenseur de 26 ans dispose d’un bon de sortie, là aussi vraisemblablement sous la forme d’un prêt avec option d’achat. Un départ qui reste néanmoins conditionné à l’arrivée d’un défenseur central ou d’un latéral.

Quoi qu’il en soit, l’effectif amiénois pourrait être fortement chamboulé en ce dernier jour de mercato. Après l’arrivée de Nicholas Opoku, prêté par l’Udinese en début de semaine, l’Amiens SC pourrait enregistrer la venue de trois autres joueurs avant demain soir. Outre un défenseur et un milieu de terrain supplémentaire, la piste menant à un ailier supplémentaire est toujours suivie par John Williams. Comme à son habitude, le club présidé par Bernard Joannin va négocier jusqu’à la dernière minute pour tenter de réaliser la meilleure opération possible. Une stratégie risquée, ayant déjà montré ses limites dans le passé, et qui pose question à la veille de la réception de Toulouse, la lanterne rouge du championnat.

Effectivement, Luka Elsner a préparé ce match décisif dans la course au maintien avec un groupe dispersé, des joueurs s’absentant de l’entraînement pour négocier leur départ et sans la possibilité de faire jouer les nouveaux venus, à l’exception de Nicholas Opoku. Une instabilité dont il se serait sûrement bien passé dans le contexte sportif actuel. 

Romain PECHON

A lire aussi : 

Amiens SC : Bongani Zungu en instance de départ ? [LIVE MERCATO 24/7]

Fabien Reinert : « Rien ne me dit que ça va aller mieux »

3 Commentaires

  1. Maintennat c est clair on va direct domino plus d ambiguite ….
    Et globalement cela paraît bien méritée
    Il faut boycotter le stade samedi

Laisser un commentaire