Des promesses de l’Aube pour l’Amiens SC ?

Sanasi Sy Amiens SC
PanoramiC

Avec un seul succès au compteur depuis un mois et seulement trois depuis le début de saison, l’Amiens SC plafonne au quatorzième rang avant d’aller à Troyes, un solide prétendant à la montée en Ligue 1. De quoi craindre le pire pour la formation d’Oswald Tanchot ?

L’Amiens SC doit passer la seconde

Le mois de novembre s’annonçait coriace pour l’Amiens SC et les faits n’ont pas démenti cette projection initiale. Avec seulement un point au compteur en trois matches, le club picard aborde son déplacement à Troyes, quatrième avec un match en retard, sur la pointe des pieds. Pourtant, le relégué de Ligue 1 n’a plus de temps à perdre dans sa tentative de revanche qui s’est brutalement transformée en « opération maintien » selon l’aveu même de Bernard Joannin. « Une descente en Ligue 2 est toujours compliquée pour les clubs qui ont subi ce schéma. Nous nous battons pour la pérennité du club et que nous avons enfilé nos habits de combat, promet le président de l’ASC. Amiens joue le maintien en Ligue 2. »

[J12] Troyes – Amiens SC : les compositions probables

Avec douze unités au compteur après onze journées de championnat, l’Amiens SC affiche effectivement le tableau de marche d’un rescapé des dernières journées, bien loin du lustre de ces trois dernières saisons en Ligue 1. Un passé glorieux dont il faut faire le deuil tout en acceptant la réalité actuelle : Amiens est un club sur une pente dangereuse. Ainsi, le quatorzième de Ligue 2 a tout intérêt à vite passer à la vitesse supérieure, sous peine de subir une nouvelle mésaventure en fin de saison. Or, le défi s’annonce relevé, ce samedi, contre une solide formation de Troyes. « C’est une équipe dominante du championnat en termes de qualité de jeu, bien en place, difficile à bouger et en confiance, avance Oswald Tanchot. Ils sont dans la continuité de leur très bonne saison dernière. »

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « Le défi est de le faire dans la durée »

A l’inverse, Amiens est toujours en pleine reconstruction, au cœur d’un chantier sans fin qui n’empêche pas son entraîneur de croire en ses chances sur ce match. « On a nos armes et le match de Clermont est une bonne répétition, même si on pense que le curseur va être encore un peu plus élevé face à Troyes, prévient Tanchot. C’est une équipe qui va nous mener la vie dure mais on va y aller avec nos atouts et je pense qu’on aura l’occasion de faire valoir nos qualités. Il faudra faire une grosse prestation. » D’autant que Troyes n’est pas totalement infaillible, à l’image de son récent match nul, à domicile et en supériorité numérique, contre Chambly. « Ils en ont aussi mis quatre à Ajaccio (ndlr : en Corse) », rappelle l’entraîneur de l’ASC.

En quête d’un match référence, à défaut d’un déclic, l’Amiens SC tient peut-être bien l’occasion rêvée d’y parvenir, ce samedi face à Troyes. Une victoire serait en tout cas une vraie bouffée d’oxygène avant un mois de décembre au couteau face à de nombreux candidats au maintien. Des candidats directs en somme.

Romain PECHON

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Amiens SC Tanchot

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « Le défi est de le faire dans la durée »

Amiens SC Opoku Wagué

Nicholas Opoku (Amiens SC) : « Un plaisir d’être de retour »