Amiens SC : Des supporters en colère après la débâcle à Nîmes

La lourde défaite 3-0 de l’Amiens SC à Nîmes a laissé un goût amer chez les inconditionnels de l’Amiens SC. Et d’ailleurs, certains d’entre eux n’ont pas hésité à exprimer leur mécontentement sur la situation par le biais des réseaux sociaux. Parfois très dures, réalistes ou optimistes, les réactions à l’issue de la déconvenue au Stade des Costières laissent paraître un climat tendu du côté amiénois. 

Quel que soit leur lieu d’expression, Twitter ou Facebook, les supporters se divisent en trois catégories par leur état d’esprit après la dixième défaite de la saison de l’ASC. La première, majoritaire, regroupe celles et ceux infiniment déçus par la performance des joueurs amiénois, et par ailleurs, exprimant leur désarroi auprès des joueurs, ou même de l’entraîneur. La seconde partie, quant à elle, rassemble des supporters empathiques aux événements et solidaires aux joueurs, qui mettent le cap sur la prochaine rencontre déterminante pour la suite de la saison, face à Monaco ce mardi. Enfin, les derniers ont préféré s’abstenir, bien que déçus, et analyser la situation actuelle du club de l’Amiens SC.

Certains suffoquent par cette situation accablante…

Comme à leurs habitudes, bon nombre de supporters ont commenté la rencontre en direct et ce, notamment sur Twitter. C’est d’ailleurs sur ce réseau social que l’on retrouve le plus de mécontentements. Parmi les motifs de déception, au-delà du score de 3-0, ce sont les visages affichés par les joueurs d’Amiens mais aussi et surtout leur état d’esprit défaillants qui ont fait réagir les Amiénois. Les tweets de l’emblématique @TchiotJules illustrent parfaitement le ras-le-bol des supporters après les nombreux points perdus par les joueurs de Christophe Pélissier.

Mais il est loin d’être le seul à connaître cette situation. En effet, le porte-parole de l’association Tribune Nord, Fabien Reinert, s’est aussi exprimé sur la rencontre pour décrire la prestation insipide des Amiénois. Comme lui, certains ont évoqué l’apathie des coéquipiers de Stiven Mendoza, ou encore l’incapacité à se procurer des occasions franches face à un concurrent direct au maintien, le Nîmes Olympique.

D’autres se focalisent déjà sur la prochaine rencontre

Evidemment, la situation au classement n’a rien de dramatique pour l’Amiens SC. Mais pour les supporters et les observateurs, l’incapacité à produire du jeu est significative d’une équipe en difficulté, et peut-être même d’un manque de confiance prégnant. C’est dans cette situation que les Picards vont affronter dès ce mardi l’AS Monaco, une équipe qui doit composer avec un nombre incalculable d’absents, toujours relégable. Ainsi, une victoire face à cet adversaire à la situation sportive presque similaire à celle de l’ASC parviendrait-elle à relancer Amiens ? Et par la même occasion, faire oublier ce match complètement raté ? C’est le souhait de certains supporters, qui ne peuvent que se projeter sur l’avenir après cette déroute. Par exemple, Christophe Baraffe, administrateur d’un groupe de supporters amiénois de plus de 1500 membres essaie de remotiver les foules pour la prochaine échéance.

La déception partiellement digérée, certains twittos peinent à relever la tête et songent au match primordial qui attend l’ASC ce mardi. Et pour que les joueurs de Christophe Pélissier brillent, il faudra à coup sûr des supporters présents derrière leur équipe, mais également des joueurs avec un état d’esprit irréprochable. Si ces éléments ne sont pas réunis à la Licorne, nul doute que la situation ne fera que s’envenimer.

Et les plus courageux s’essayent à des analyses poussées…

Oui, les plus téméraires ont osé ! Et il le fallait pour ressortir des éléments importants de cette rencontre notamment parce que deux matches capitaux attendent l’Amiens SC dans la semaine. Avec la réception de Monaco et le déplacement à Guingamp, respectivement 19e et 20e, deux victoires permettraient aux supporters d’être partiellement requinqués. Ainsi, outre les blessures que connaît l’Amiens SC depuis le début de saison, le dispositif adopté par l’entraîneur amiénois ainsi que ses choix paraissent avoir déplu. Ici, certains proposent leur point de vue directement sur la page Facebook du 11 Amiénois.

Les réactions ont donc été diverses chez les supporters amiénois. À chaud, la frustration ainsi que la déception ont pris le dessus sur la raison, ce qui a donné lieu à des observations trop alarmistes. Bien sûr, une défaite sur un tel score face à un concurrent au maintien ne peut être sujet à des louanges et même si le jeu proposé ne séduit par les supporters, il ne faut pas oublier qu’une saison se joue sur 38 rencontres. Il en reste donc 23 au lendemain de la défaite à Nîmes, et il va falloir (obligatoirement ?) s’imposer lors des deux prochaines échéances pour éviter de retomber dans les travers de la zone rouge.

Jean-Baptiste PLOYART

1 COMMENTAIRE

  1. C ‘ est vrai on a touché le fond samedi à Nimes mais on sait que cette saison sera plus dur que l ‘ année dernière car l ‘ effet de surprise est terminé , le recrutement est meilleur mais on a pris des joueurs étrangers , difficile de se comprendre , on joue les 2 derniers , prendre minimun 4 points, c ‘ est possible et allez l ‘ ASC , toujours dans mon coeur

Laisser un commentaire