Questionnée en fin d’audience sur l’hypothèse d’une saison 2020/2021 à 22 clubs, la Ligue de football professionnel (LFP), à la fois par le biais de son avocat que de son directeur général, a fait savoir que cette hypothèse n’avait même pas effleuré l’esprit de l’instance en charge de l’organisation des compétitions. 

Publicité

La LFP n’a pas forcément convaincu

Attaqué pendant près de trois heures par les représentants de l’Amiens SC, de Toulouse et de Lyon, d’avoir pris une décision hâtive en stoppant définitivement la saison 2019/2020 de Ligue 1, Didier Quillot, le directeur général de la LFP, s’est défendu en affirmant que l’instance avait agi « avec pragmatisme et avec le sens de l’intérêt général« . « Le seul objectif était de ne pas mettre en difficulté l’institution avec des décisions qui seraient remises en cause par la Fédération, poursuit-il. Ainsi, la question de jouer la Ligue 1 à 22 clubs ne s’est même pas posée. »

Publicité

Quant à l’avocat de la Ligue, elle a reconnu que l’instance avait « peut-être […] bidouillé ou bricolé un classement une fois que la décision de l’arrêt des compétitions a été prise, que rien n’est prévu » dans les règlements. « On devait imaginer, trouver une situation la plus juste possible. Tout en étant conscient qu’elle était forcément injuste car on ne pouvait appliquer le règlement prévu avec 38 journées, reconnaît-il. Maintenant, si on avait eu une Ligue 1 à 22 clubs, le calendrier aurait été intenable. Cela aurait changé la répartition des droits TV, et surtout cela entraîne beaucoup plus de blessures. »

Publicité

Un argumentaire qui n’a semble-t-il pas complètement convaincu le juge des référés, puisque ce dernier a demandé des éléments supplémentaires pour pouvoir statuer sur ce sujet précis. Réponse définitive lundi ou mardi prochain.

Publicité

Source : Challenges

A lire aussi :

Amiens SC : Le Conseil d’Etat rendra son verdict la semaine prochaine !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire