Alors que le juge des référés du Conseil d’Etat a ordonné à la Ligue de football professionnel (LFP), en lien avec les instances compétentes de la Fédération française de football (FFF), de réexaminer la question du format de la Ligue 1 pour la saison 2020/2021, Didier Quillot, son directeur général, a fait savoir que l’instance comptait « rendre juridiquement complète » la décision initiale.

Publicité


La LFP semble vouloir passer en force

L’espoir suscité par l’ordonnance du jugé des référés aura peut-être bien été de courte durée ! Alors que les supporters de l’Amiens SC se voyaient déjà en Ligue 1 la saison prochaine, Didier Quillot a sans doute douché leurs espoirs, conformément aux informations publiées sur notre site dès cet après-midi. « Le Conseil d’Etat ne s’est absolument pas prononcé sur le format et n’a absolument pas dit qu’il fallait élargir la Ligue 1 à 22, a clamé le directeur général de la Ligue au micro de RTL. Il faut juste réexaminer la question pour la rendre juridiquement complète. » 

Publicité


Et quand on sait que la LFP et la FFF se sont entendus déjà entendus pour la prolongation de la convention liant les deux instances, stipulant que la Ligue 1 ne peut se disputer qu’à 18 ou 20 clubs, jusqu’en 2024, les espoirs de maintien de l’Amiens SC s’amenuisent considérablement. « Cette décision de justice ne veut pas dire que l’Amiens SC et Toulouse vont rester en Ligue 1 et que la saison prochaine sera à 22, a poursuivi Quillot sur Europe 1. Le parcours juridique n’était juste pas complet. »

Publicité


Ainsi, si le vote du 30 avril du conseil d’administration de la LFP a été déjugé par le Conseil d’Etat, pour la raison que la décision n’était pas légalement fondée parce que basée sur une convention qui arrivait à expiration au 30 juin, la donne est désormais bien différente. En cas de nouveau vote débouchant sur la relégation d’Amiens, cette décision serait désormais « juridiquement complète« . Le seul espoir pour le club picard revient donc à convaincre le conseil d’administration de revoir sa position. Une mission loin d’être évidente.

Publicité


Source : RTL

A lire aussi : 

Relégations : « Toulouse n’est pas assuré à 100% de jouer en Ligue 1 la saison prochaine »

Amiens SC : La FFF et la LFP ne comptent pas revenir en arrière !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments