Relégable à mi-championnat, l’Amiens SC n’a plus de temps à perdre dans sa quête de maintien en Division 2. Ayant fixé un objectif de quatre points sur les quatre premiers matches de l’année, Hicham Andasmas espère ne pas revenir bredouille du déplacement à Vendenheim, ce dimanche. 

Réveiller une attaque à l’arrêt 

Les semaines passent et le constat est toujours le même : loin d’être ridicules, les filles de l’Amiens SC enchaînent pourtant les défaites. La dernière en date, le week-end dernier contre Nancy (0-2), laisse encore un goût amer à Hicham Andasmas. « Sur le premier but, l’attaquante de Nancy fait une balayette à ma gardienne et les arbitres ne réagissent pas, peste-t-il. Ça m’a beaucoup dérangé parce que le premier but est toujours très compliqué à mettre, ça conditionne le match. Il intervient juste avant la mi-temps et ça nous a tués dans les têtes. »

D’autant que les Amiénois avaient tenus le choc jusqu’ici, elles qui avaient pris des buts trop rapides dernièrement, le tout avant de céder progressivement en seconde période. « On avait les jambes lourdes, n’ayant pas l’habitude de jouer sur un terrain aussi gras, et Nancy a déroulé son jeu, en étant très costaud techniquement. Sur la deuxième mi-temps il n’y a rien à dire, avoue Hicham Andasmas. Maintenant, notre objectif était de prendre quatre points sur les quatre premiers matches de l’année, il en reste trois pour l’atteindre, c’est encore possible. »

Encore faudra-t-il réussir à marquer des buts, sachant que l’Amiens SC reste sur quatre matches de suite sans avoir fait trembler les filets adverses. De quoi installer un sentiment d’impuissance au sein du groupe ? « Non, les filles ne sont pas gagnées par le doute, réfute Hicham Andasmas. Actuellement on est relégable, il faut se dire qu’on a tout à gagner, qu’il n’y a plus à calculer. Il faut juste arriver avec beaucoup de détermination et de combativité sur les prochains matches. » Et compter sur le retour de Camille Dolignon pour tenter de raviver la flamme offensive.

Reste à savoir si cela sera suffisant pour rétablir une situation toujours plus alarmante, en l’absence de Camille Martin, toujours suspendue. A trois points du premier non relégable, l’Amiens SC n’a en tout cas plus la possibilité de traîner en chemin. Battues à l’aller par Vendenheim, les Amiénoises ont une revanche à prendre et surtout un dernier joker à ne pas brûler contre un adversaire « abordable même s’il a réalisé une bonne première de saison« , dixit Andasmas. 

Romain PECHON avec Adrien ROCHER

FC VENDENHEIM – AMIENS SC

13ème journée de Division 2

Dimanche 26 janvier, 14 heures

Stade du Waldeck, Vendenheim

Arbitre : Mme Gerbel

Laisser un commentaire