Dans la lignée de son bon début de saison, Eddy Gnahoré – élu joueur du mois d’août par les lecteurs du 11 Amiénois – a encore une fois livré un match d’excellente facture contre Saint-Etienne, dimanche. Le tout dans une équipe qui donne le sentiment de progresser match après match et qui entend désormais ne pas s’arrêter en si bon chemin.

Eddy Gnahoré, faire match nul dans de telles conditions, ce n’était pas simple…

Ce n’était pas facile, même si on a fait une bonne première mi-temps. On savait qu’ils allaient ressortir du vestiaire en étant plus déterminés et plus agressifs. Le public les a poussé mais on a été solide. On a eu un peu de réussite sur le but annulé, ce qui nous a fait du bien. Mais on s’est battu les uns pour les autres et on est resté solidaire. On repart donc avec un bon point. On a beaucoup donné et couru contre une équipe de Saint-Etienne qui garde le ballon et qui le fait bien tourner.

Un résultat qui vous permet de rester sur la dynamique du succès contre Reims. Est-ce rassurant ?

Je pense que le match contre Reims a été le déclic pour lancer notre saison. Maintenant, il faut continuer sur cette lancée et ne surtout pas s’arrêter en chemin. On doit continuer à travailler et à se battre sur le terrain parce que la saison va être longue mais on est prêt pour cela.

On peut donc dire que l’Amiens SC monte en puissance…

Oui, je sens aussi une montée en puissance. À Lyon, ce n’était pas évident parce qu’on jouait contre l’un des gros clubs du championnat. On a également eu des recrues qui sont arrivées tout au long du mois d’août, il a fallu apprendre à se connaître et c’est ce que l’on fait au fil du temps. Je trouve que ça prend bien, on progresse également physiquement et cela se ressent sur le terrain. Décrocher un match nul à Saint-Etienne dans de telles conditions renforce les ondes positives au sein du vestiaire.

Propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire