En mai dernier, l’ère Pélissier s’était refermée par un maintien mérité et par la nomination de Luka Elsner au poste d’entraîneur. Pourtant, le coach est aujourd’hui loin de faire l’unanimité auprès des supporters. Ceux-ci lui reprochant son manque de résultats et le niveau de jeu affiché par l’équipe. L’occasion de faire un bilan objectif des difficultés de l’Amiens SC.

Publicité


Elsner, seul responsable ?

Du beau jeu et une nouvelle vision du football. Les promesses et les éloges ne manquaient pas lors de la présentation de Luka Elsner le 19 juin dernier. En effet, Bernard Joannin en appelant à la barre un jeune coach nourri d’ambition ne s’attendait probablement pas à une saison aussi mouvementée. Après un premier tiers de championnat emballant (avec une victoire-type face à Marseille), Amiens s’est effondré sur les huit dernières journées avec seulement deux points glanées sur vingt-quatre possibles. À mi-saison, l’Amiens SC truste donc une décevante 18ème place, avec seulement 18 points acquis en 20 matches. Insuffisant pour prétendre à un maintien. Mais c’est dans le jeu que les Amiénois inquiètent particulièrement. Incapables de gagner depuis plus de deux mois, ils enchaînent les défaites ou les matches nuls. Amiens n’arrive pas à se réinventer et un climat délétère s’est installé à La Licorne, au point que les plus pessimistes ne croient déjà plus au maintien !

Publicité
Publicité


Le pari Elsner laisse donc forcément songeur à la trêve et nombre de supporters se posent une question légitime : Luka Elsner est-il encore l’homme de la situation ? Le climat autour de l’entraîneur ne s’était d’ailleurs jamais apaisé. Dès sa nomination, certains fans se montraient critiques sur le choix de Bernard Joannin de laisser filer son homme providentiel. Pourtant (et je le pense), Luka Elsner est encore l’homme de la situation ! On ne peut lui reprocher son envie de jouer, privilégiant une équipe plus offensive qu’avec Christophe Pélissier ou encore ses décisions fortes lors des matches (notamment lors de la rencontre contre Reims). Il ne manque pas grand chose pour que la mayonnaise prenne. Toutefois, et même s’il ne faut pas minimiser son implication, Elsner n’est pas le seul responsable de cette situation.

Publicité


Rappel général des troupes !

Si certains joueurs ont su répondre présent, d’autres ont particulièrement déçu par la qualité de leur prestation. En effet, certaines recrues n’ont pas réussi à s’imposer dans cet effectif, alternant entre des performances moyennes et médiocres. Eddy Gnahoré, Gaël Kakuta ou encore Haitam Aleesami ont traversé cette première partie de saison tels des fantômes et n’ont eu qu’un impact mineur au sein du collectif. Cependant, le problème majeur pour l’Amiens SC reste sa défense, avec 39 buts encaissés, soit presque deux buts par match… Trop, beaucoup trop pour une équipe qui vise le maintien voire mieux. Il n’est, enfin, pas concevable pour cette équipe d’autoriser ses joueurs à partir dans d’autres contrées (surtout en cette période). On peut, ainsi, se poser des questions quant aux véritables motivations des joueurs concernés…

Publicité
Publicité


Ce contexte ne laisse pas indifférent Bernard Joannin. Ce dernier avait alors pris la parole début janvier pour rappeler que « le club était en danger« . Procédant à un véritable recadrage de ses troupes, le président amiénois attend donc une vive réaction de ses joueurs sur cette phase retour. Des mots forts qui ne souffrent d’aucune ambiguïté afin de remobiliser autour de valeurs qui sont celles de l’Amiens SC : combativité, collectif et amour du maillot ! C’est aussi à nous, supporters amiénois, de montrer notre force lors des matches et d’encourager notre équipe malgré les désillusions et les défaites.



Les Picards doivent se remobiliser s’ils ne veulent pas connaître une cruelle désillusion fin mai et humer l’air de la Ligue 2. Pourtant, il ne suffit que d’un électrochoc pour relancer la saison et nous faire de nouveau vibrer. Et pour vous, amis supporters, quel est le bilan de cette mi-saison ?

Rémi GERARD

Publicité
Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Ch'beu
Ch'beu
8 mois il y a

J’adooooooore tous ceux qui disent qu’ils avaient raison … On en parle de tous ceux qui pronostiquaient qu’Amiens ne se maintiendrait pas la première année ? Et de même pour la deuxième année ? Oui la situation est préoccupante, mais l’ASC a plus que jamais besoin de vrais supporters qui supporteront leur équipe quoiqu’il arrive. Appliquons la méthode Coué : croyons en notre équipe, soutenons là et objectivement nous ne sommes pas la pire équipe de Ligue 1 !

Bernard Potriquet
Bernard Potriquet
8 mois il y a

il ne faut pas se prendre les pieds dans le tapis
tout de suite un bon défenseur et un vrai buteur rapide
quitte à casser la tirelire !!!!!!!!

ALLEZ AMIENS SC

David
David
8 mois il y a

@Gege on nous dit qu’on doit vendre donc au mieux, on aura des prêts à l’arrache. Après si c’est comme Pieters et Guirassy, on prend direct. À voir

David
David
8 mois il y a

Amiens ne marque plus beaucoup car l’asc à 2 à 3 x moins d’occasions qu’en début de saison.

Trop de pertes de balles rapides et plus de déplacements ni combinaisons. Les joueurs semblent paumés avec le ballon. Alors problème de confiance ? De tactique ? Un peu des deux?

Aleesami marchait bien au début, il fallait le laisser milieu/aillier gauche vu qu’on a manqué de joueurs et de talent aux postes d’ailliers.

C’est pas comme si on avait Dibassy ou Lefort pour le poste d’arriere gauche…

Kakuta est capable du meilleur comme du pire, c’est pas nouveau et Pelissier à bien su se débrouiller sans lui…

Le problème, c’est aussi qu’aucun amienois ne brille en ce moment donc on a rien pour cacher les limites de l’effectif, d’où la sinistrose, qui ne vient pas du public, hein !

Le match de Reims doit inspirer entraîneur et joueurs, eux ils ont su produire du jeu.

Boon et Monconduit la première année c’était propre et serein. Maintenant, on a même Blin qui peut jouer plus haut ou milieu défensif.

Franchement, l’équipe est complète et belle sur le papier. Manque juste le patron Gouano .

Gege
Gege
8 mois il y a

Peut-être cest vrai qu’il nous a manqué Prince mais tout ne vient pas de la des joueurs ne sont pas au niveau ligue1
Il faut au plus vite recruter pour pouvoir s’en sortir et j’espère avant la fin du mois

Ghis
Ghis
8 mois il y a

Amiens a simplement un classement conforme à son budget.

Une défense un peu plus solide et une meilleure discipline pourraient toutefois nous permettre de mieux figurer au classement.

Il ne faut pas oublier non plus que nous avons eu l’absence de 2 voire 3 titulaires sur quasiment toute cette première partie de saison.

Pascal D
Pascal D
8 mois il y a

Moi je reste sur ma position du mois de septembre 2019.
Se séparer de Pélissier était une erreur monumentale.
Lorsque que l’on possède un des cinq meilleurs entraineurs de ligue 1, on ne lui pose pas un tel ultimatum.
Lorient s’en frotte les mains ….
Pour l’instant il est difficile de juger Elsner, mais pour fin février nous devrions connaitre notre pourcentage de chance de rester en ligue 1.
De plus, il faudra renforcer notre ligne arrière avec deux nouveaux vrais défenseurs. Des coriaces, des vrais, des durs…..
L’espoir fait vivre et entretient notre raison d’y croire.
Affaire à suivre.

Cedric80090
Cedric80090
8 mois il y a

Si l’on pouvait rechercher mon post, à l’époque, j’avais bien dit qu’Amiens regretterait la décision de se séparer de son ancien coach… Tout cela pour ne pas lui signer un an de plus !!!
J’avais du reste dit…. Des le depart que cette décision mélangée avec un Mercato peu convaincant que nous allions nous retrou er en L2…
Je veux bien rester optimiste, mais ??!.
Il va falloir se sortir les doigts du cul, et engranger un max de points…
Ce qui me paraît… Bien difficile…

Alain M.
Alain M.
8 mois il y a

Essayons d’être optimiste…. Allez Amiens !!!