Élisez le 11 « Amateur » de la saison : les milieux de terrain


Après avoir rendu son verdict à propos de l’élection du joueur amateur de la saison 2019/2020, le 11 Amiénois vous proposer de composer votre onze-type de l’année sur la base d’une sélection de joueurs poste par poste. On continue avec le vote concernant les milieux de terrain.

La suite après cette publicité

A partir de cette sélection de six noms réalisée par notre rédaction, à savoir Matthieu Delcuse (ESC Longueau), Julien Lomboto (US Camon) et Richie Dilemfu (AC Amiens), Mathis Lachuer (Amiens SC (b)), Joffrey Torvic (US Camon) Charly Rosso (AC Amiens), élisez les meilleurs milieux de terrain de niveau « amateur » de la saison 2019/2020.

La suite après cette publicité

Matthieu Delcuse (ESC Longueau)

Impossible de passer à côté de celui que vous avez déjà élu joueur de la saison 2019/2020 ! Celui qui a sans doute été le meilleur joueur longacoissien, ou – au moins – le plus régulier, de l’exercice écoulé ne pouvait pas manquer ce vote. Discret et travailleur, il a été un élément sur lequel s’est énormément appuyé Sébastien Léraillé, qui n’avait pas hésité à le classer comme « meilleur joueur amateur du département » en novembre dernier.

La suite après cette publicité

Julien Lomboto (US Camon)

A seulement 17 ans, Julien Lomboto a « crevé l’écran » en Régional 1. Le milieu de terrain plutôt box-to-box a profité de ses prédispositions physiques naturelles pour s’imposer très jeune dans l’esprit de Titi Buengo, qui l’a fait travailler sur ses lacunes techniques. Résultat, ce parfait alliage a tapé dans l’oeil de plusieurs clubs professionnels, poussant le jeune camonois à rejoindre le RC Strasbourg.

La suite après cette publicité

Richie Dilemfu (AC Amiens)

Malgré la concurrence de Charly Rosso et Landry Matondo, Ritchie Dilemfu a été régulièrement aligné dans l’entrejeu amiénois cette saison. Milieu relayeur, il est la courroie de transmission entre le secteur défensif et l’animation offensive. Un élément indispensable aux yeux d’Azouz Hamdane, qui sera privé de ses services au début du prochain exercice.

Mathis Lachuer (Amiens SC (b))

Fils de l’illustre Julien Lacheur, gardien de l’Amiens SC lors de la finale perdue contre Strasbourg en 2001, Mathis Lachuer s’est fait un prénom cette saison avec la réserve amiénoise. Fin, élégant et doté d’un beau bagage technique, il a su convaincre Antoine Buron de l’aligner à de nombreuses reprises. Il représente l’avenir.

Joffrey Torvic (US Camon)

Parfois en 8, parfois en 10, l’international guyanais Joffrey Torvic a su être un dépositaire du jeu, tout en contrôlant le tempo pour une équipe camonoise qui a grandement bénéficié de son expérience. A l’aise techniquement, habile balle au pied, il a été un parfait relais entre la défense et Jonathan Isambart pour la construction des situations offensives des jaunes et noirs.

Charly Rosso (AC Amiens)

Quand il est débarrassé de ses pépins physiques, il est à coup sûr l’un des meilleurs relayeurs de la région. Après une première saison en dents de scie, Charly Rosso est devenu un élément incontournable de l’AC Amiens, invaincu depuis le mois d’octobre avant l’arrêt définitif de la saison 2019/2020.

A lire aussi : 

Élisez le 11 « Amateur » de la saison : les latéraux

Élisez le 11 « Amateur » de la saison : les défenseurs centraux

Laisser un commentaire