Emil Krafth : « Je me plais bien à Amiens »

Emil Krafth

Prêté à l’Amiens SC par le club italien de Bologne, Emil Krafth s’est rapidement imposé en étant titularisé à vingt-quatre reprises par Christophe Pélissier depuis le début de saison. Épanoui sur le terrain, le latéral droit l’est également dans la vie civile. 

Un terrain de jeu idéal pour Krafth

International suédois, Emil Krafth est l’une des bonnes pioches du mercato estival de l’Amiens SC. Sous contrat avec le club italien de Bologne, le latéral droit est venu en Picardie pour relancer sa carrière. « À Bologne, la première saison, je n’ai pas beaucoup joué car j’étais encore blessé, rappelle l’intéressé dans le magazine Zone Mixte, édité par le club. Par contre, au cours de la deuxième année, j’ai joué tous les matches. Un peu moins au cours de la troisième saison. » Un temps de jeu réduit qui l’amène à Amiens, où il se sent plus libre et épanoui. « Je peux défendre et attaquer quand je peux. Je n’ai pas trop à réfléchir quand j’attaque le côté droit, apprécie Krafth. Mais le coach Pélissier me rappelle souvent et il me dit que je suis d’abord défenseur. »

Un rôle qui n’a pas toujours été celui assumé par le natif de Stockholm. « J’ai commencé en tant que milieu défensif puis attaquant. À 16 ans, mon entraîneur m’a dit que j’avais les qualités pour jouer défenseur. J’ai joué à gauche et puis je suis passé à droite. » Et c’est donc à ce poste-là que l’ancien joueur d’Helsingborg se fait repérer avec notamment une faculté particulière, les touches longues. « Ce n’est pas vraiment une technique. L’important est que je puisse avoir un ballon sec. J’ai toujours fait de longues touches, précise-t-il. Cela peut être une bonne occasion de marquer et de placer le ballon au premier poteau par exemple. »

Et c’est exactement ce schéma qui s’est produit contre Nîmes samedi dernier, sur l’ouverture du score de Serhou Guirassy, consécutive à une longue touche d’Erik Pieters, le pendant d’Emil Krafth à Amiens. Grâce à ce succès, le club picard a pris ses distances avec la zone rouge pour le plus grand plaisir du latéral droit. « Je me plais bien à Amiens. Bien sûr, j’ai des rêves, ne serait-ce que celui de jouer dans une grande équipe. Cela passe par de bonnes performances avec Amiens, glisse le défenseur prêté par Bologne. J’aime beaucoup Amiens. Avec ma femme, nous aimons nous balader mais aussi aller au restaurant. Mais Amiens n’est pas loin de Paris et nous y allons faire du shopping. »

Source : Amiens SC Football

Laisser un commentaire