Bernard Joannin

Avant le match contre Saint-Étienne, Bernard Joannin a accepté d’évoquer la fin de saison du club pour le 11 Amiénois. S’il désire bien entendu voir son équipe se maintenir pour une troisième saison consécutive en Ligue 1, le président de l’Amiens SC refuse d’ajouter la pression à celle déjà inhérente du résultat. 

Tranquillité et confiance sont de mise

Après Bordeaux, c’est un autre club historique du football français à savoir l’AS Saint-Étienne, du haut de ses dix titres de champions de France, qui défiera l’Amiens SC, ce samedi. « Ça va être une grande fête sportive, promet Bernard Joannin. Saint-Étienne est un magnifique club et le quatrième du championnat cette saison. On a une équipe très motivée et je suis persuadé qu’on va voir un très beau match de football ». 

Le premier des huit derniers matches qui doit permettre au club picard de faire définitivement la différence dans la course au maintien. « Je ne vais pas changer mon discours. Il reste huit finales. Mais je n’ai pas donné d’objectif de points au coach et aux joueurs, assure le président de l’ASC. Le seul objectif que j’ai donné c’est celui de la volonté d’aller chercher le maximum de points et de victoires sur cette fin de saison« .

Sur ce point, Bernard Joannin a été rassuré par les dernières prestations de ses joueurs :  « Ils ont montré contre Bordeaux qu’ils étaient prêts à aller au bout d’eux-mêmes. Ils vont jouer les huit derniers matches à fond. Je leur ai aussi promis une grande sérénité de la part des dirigeants. Il peut se passer n’importe quoi. On sera là derrière eux à partir du moment où ils font les efforts les uns pour les autres ». Dans l’optique d’atteindre un seul et même but : le maintien.

Romain PECHON

Laisser un commentaire