Fabien Reinert : « Il y a une part d’inquiétude mais… »

Fabien Reinert

Consultant pour le 11 Amiénois et supporter historique du club, Fabien Reinert est quelque peu sur ses gardes à l’entame de la troisième saison en Ligue 1 de l’Amiens SC. Entretien.

Dans quel état d’esprit abordez-vous cette troisième saison en Ligue 1 ?

Dans l’idée, je me dis que c’est un nouveau cycle qui démarre. Bon le groupe n’a pas trop changé et on n’a pas encore eu trop de départs. De toute façon, on sait que l’effectif ne sera définitif que le soir du 31 août. C’est surtout le changement de coach qui est le vrai changement de cycle. Est-ce-que ça va prendre ? Est-ce-que ça va amener l’Amiens Sporting Club à garder les qualités qui étaient les siennes ? La combativité, la rage… tout ce que le président annonce dans l’ADN de l’Amiens SC. Il y a une part d’inquiétude quand même mais je me dis que cette année il ne faut pas se louper avec les droits télé car si on veut devenir un club pérenne en Ligue 1, il faut que cette année on la réussisse et la réussir c’est tout simplement se maintenir…

Les supporters étaient très attachés à Christophe Pélissier. Avez-vous le sentiment que la page est tournée ?

Personnellement non… Je n’ai aucune animosité envers Luka Elsner, je ne le connais pas. Je pense qu’il est plein de bonne volonté. Intrinsèquement, je sais pourquoi il a été choisi, connaissant un peu les rouages du club. Mais non, la page Christophe Pélissier ne peut pas être tournée. C’est la plus belle page de l’Amiens SC. Alors certes, certains diront qu’au début il a galéré… oui, il a galéré mais il nous a fait vivre la plus belle aventure, les plus grandes émotions possibles avec notre club. Rien que pour ça, la page ne sera jamais tournée avec lui.

Selon vous, Luka Elsner est-il le profil idéal pour succéder à un entraîneur qui a fait autant de choses positives avec l’Amiens SC ?

Il a sûrement des idées nouvelles, c’est un jeune. Très sincèrement, je ne le connais pas… personne ne le connait. Quant on parle d’Amiens cette année, on parle de lui comme d’une énigme, que va-t-il faire avec l’équipe ? On est tous dans ce même état d’esprit car personne ne le connait, moi je ne l’ai jamais rencontré. On verra mais je n’ai aucune animosité envers lui et je pense qu’il faut que tout le public soit derrière son équipe et donc derrière Luka Elsner.

Est-ce risqué de prendre un tel pari quand on joue sa survie en Ligue 1 ?

Nous, on est le club des paris quand même. On a toujours tenté des joueurs qu’on n’aurait jamais imaginés. C’est aussi ça l’ADN d’Amiens, de Bernard Joannin et de John Williams, de tenter des paris. J’espère juste que ce pari sera réussi. Il faut quand même avoir du courage pour prendre un coach qu’on peut dire inexpérimenté même s’il a déjà coaché. Pour lui, c’est un énorme bond en avant d’être coach dans un club de Ligue 1 et de prendre la succession de Christophe Pélissier.

Quel est votre opinion au sujet du retour de Gaël Kakuta ?

Luka le voulait depuis longtemps, le club aussi. On sait tous que c’est un top joueur et qu’il est capable de faire de grandes choses. Après, je ne connais pas son niveau de préparation ni quand il sera opérationnel pour jouer avec nous. Toujours est-il qu’on ne garde que de très bons souvenirs de lui car c’est un super joueur et on aurait tous rêvé qu’il reste encore et qu’il fasse déjà partie de l’effectif de l’Amiens SC.

On a tellement eu peur de descendre l’année dernière que terminer 17ème, ce serait déjà parfait.

Jusqu’ici, Amiens n’a pas perdu trop de joueurs depuis le début du mercato…

Effectivement. J’avais peur que Ghoddos, Konaté, Zungu partent. On a longuement parlé de Gouano mais je ne pense pas qu’il y ait d’offre pour lui. On parle aussi de Dibassy qui a des vues sur l’Allemagne et qui souhaiterait partir. Non, pour l’instant, il ne s’est pas passé grand chose. Le gros changement au mercato, c’est le changement de coach car le groupe n’a pas trop changé. Après, le fait d’avoir pris Jallet, c’est super d’avoir un gars comme ça dans le vestiaire, avec autant d’expérience et qui peut amener beaucoup de sérénité dans des moments où il y a des coups durs et aussi temporiser quant on est euphorique. Si on pensait qu’il n’allait pas jouer et bien numériquement en arrière-droit il n’y a que lui. Quand il va jouer, il fera ses matches. Alors certes, avec 10 ans de moins, ce serait super mais je pense que Jallet c’est un très beau coup.

Quel est votre pronostic pour cette nouvelle saison ?

Le maintien et la 17ème place, ce serait bien, ça suffira. On a tellement eu peur de descendre l’année dernière que terminer 17ème, ce serait déjà parfait. Tout le monde ambitionne de faire mieux, de prendre plus de points, de jouer l’Europe… laissons le club se stabiliser en Ligue 1.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire