Quatre jours après une probante victoire face à l’Uruguay (0-2), l’équipe de France joue sa place en finale contre le voisin belge. Meilleure attaque de la compétition, la Belgique reste sur un match héroïque contre le Brésil (2-1), favori désigné pour le titre. Suffisant pour contrecarrer les plans de Didier Deschamps et de ses joueurs ? 

Publicité


Une opposition de styles pour une rencontre ouverte ? 

Après une équipe d’Argentine particulièrement décevante et une Uruguay privée de son meilleur joueur, l’équipe de France pourrait bien éprouver davantage de difficultés face aux Belges. Emmenés par le trio De Bruyne-Hazard-Lukaku, les Diables Rouges ont en tout cas suffisamment d’arguments pour barrer la route aux Bleus. « C’est très difficile de se positionner parce que ces deux équipes ont des qualités communes mais des profils différents. D’un côté, on a la rigueur, la discipline et la cohérence pour l’équipe de France et la folie offensive pour les Belges, analyse Azouz Hamdane, l’entraîneur de l’ACA. Ce sera un match très intéressant à suivre pour lequel il est difficile de donner un pronostic. J’ai envie de dire la France mais comme je suis très mauvais en pronostics je vais annoncer la Belgique. »

Publicité


Si Azouz Hamdane espère conjurer le mauvais sort de la sorte, Julien Valeri, entraîneur des Portugais d’Amiens la saison dernière, s’attend à un match débridé : « Le danger peut clairement venir de partout. Depuis plusieurs saisons, la France avait des joueurs talentueux mais cela manquait de cohésion. Au cours de cette coupe du Monde, l’équipe a gagné en cohésion et en consistance. Maintenant, l’équipe belge est bien plus expérimentée. Ils ont des joueurs qui évoluent dans les meilleurs clubs européens. Sur ce genre de match, cela peut faire la différence. En plus, ils ont davantage d’atouts que la France dans le secteur offensif. On peut néanmoins se rassurer en se disant que l’on a du répondant sur le plan défensif avec quatre défenseurs qui sont des centraux et qui apportent de la solidité»

Publicité


« On entend même dire qu’ils ont déjà fini leur Mondial »

Particulièrement séduisante, cette affiche pourrait-elle être une finale avant l’heure ? « Cela ne reste tout de même qu’une demi-finale. Celui qui aura gagné ce match aura juste gagné le droit de jouer la finale, tempère Azouz Hamdane. Après, j’ai entendu du côté belge que Marc Wilmots (ndlr : leur ancien sélectionneur) considère même que la finale était face au Brésil. On entend même dire qu’ils ont déjà fini leur Mondial, tant mieux pour la France ! Ce qui est sûr, c’est que ç’aurait été une très belle finale. » Reste que le vainqueur de ce match endossera très certainement le costume de favori le 15 juillet. Souhaitons que ce soit la France !

Publicité


Romain PECHON

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments