Guessouma Fofana : « Chiant de perdre ce match »

Fofana

A l’issue de la défaite contre Montpellier (1-2), Guessouma Fofana ne cachait pas sa déception. Conscient des faiblesses de son équipe dans les deux zones de vérité, le milieu de terrain de l’Amiens SC demeure néanmoins persuadé que son équipe pouvait obtenir un meilleur résultat.

La suite après cette publicité

Imprécis devant, fébriles derrière

«  C’est chiant de perdre ce match parce qu’ils ne tirent pas souvent mais ça fait deux buts au final, résume Fofana. On avait à cœur de prendre des points, de vraiment bien faire mais on n’a pas su concrétiser nos temps forts pour tuer le match. On a énormément d’occasions mais on ne les met pas au fond. » Amiens peut notamment regretter l’occasion d’Otero en début de match ou bien encore de multiples situations arrêtées mal négociées. « On fait une première mi-temps assez consistante, on défend bien en bloc et on va de l’avant. Tout n’a pas été parfait mais on réussissait à créer des décalages, poursuit le milieu de terrain. Il a sans doute manqué la dernière passe ou l’avant-dernière passe pour être plus précis et plus tueur. »

La suite après cette publicité

Finalement, Amiens avait déjà laissé passer sa chance et se montrait bien moins dangereux au retour des vestiaires. « On a tenté de rectifier ça, on a eu beaucoup de centres, mais on a encore manqué de présence et d’efficacité dans la surface », regrette Fofana. Bien en place, Montpellier en a alors profité pour s’engouffrer dans la brèche en frappant à deux reprises. « Le premier but, c’est une superbe frappe. Le deuxième, il tire une première fois et il est à la réception de son propre tir ensuite. On doit être plus efficace sinon on prend le risque de prendre ce genre de but, concède le numéro 8 de l’ASC. Après, c’est plus compliqué quand on concède le premier but et Montpellier a bien joué le coup. C’est une bonne équipe et les individualités devant ont su faire la différence. »

La suite après cette publicité

Efficacité, solidité et talent, autant de qualités qui font encore défaut à cette équipe de l’Amiens SC qui, certes intéressante dans le jeu, manque sérieusement d’atouts sur le plan offensif pour espérer jouer un véritable rôle cette saison. A l’état-major du club de réagir en conséquence d’ici la fin du mercato, le 31 août prochain.

La suite après cette publicité

Romain PECHON

Laisser un commentaire