Invité de l’émission la Tribune des Sports sur France Bleu Picardie, lundi soir, Guillaume Duflot, le vice-président d’Amiens Métropole en charge des sports a affirmé au micro de Mathieu Dubrulle que les travaux du stade de la Licorne étaient arrivés à leur terme.

Publicité


Une rénovation achevée

Après deux ans de travaux, suite à la découverte d’un état de vétusté de la structure métallique du stade obligeant l’Amiens SC a s’exilé au stade Moulonguet pour deux rencontres de National début 2016, la rénovation du stade de la Licorne a définitivement pris fin durant la fin du mois de septembre. « On a mis beaucoup d’énergie et d’investissement pour redonner ces lettres de noblesse à ce stade qui avait perdu son lustre d’antan. L’ensemble des travaux prévus par la métropole sont entièrement achevés et le nouveau stade de la Licorne configuration Ligue 1 me plait », confie le vice-président d’Amiens Métropole en charge des sports.

Publicité


Pour cela, la collectivité a réinvesti pas moins de quinze millions d’euros, soit le coût total estimé pour la construction du stade en 1999. Alors que certains plaidaient pour la construction d’une nouvelle enceinte, Guillaume Duflot assure que le choix de la rénovation était le plus légitime. « La seule chose qu’on regrette c’est qu’il n’y ait pas eu d’entretien régulier du stade de la Licorne qui a été inauguré il y a seulement 19 ans, rappelle-t-il. On a été obligé d’investir 15 millions d’euros, dont 10 millions uniquement sur la toiture, ça fait beaucoup mais il fallait le faire. »

Publicité


La Licorne, un lieu de vie ?

Reste désormais à faire des alentours du stade de la Licorne un lieu de vie à part entière les soirs de match. À l’exception de quelques buvettes au pied des tribunes, les animations demeurent effectivement inexistantes. « Aujourd’hui, il n’y a rien à faire autour de la Licorne. C’est un sujet dont on parle régulièrement quand on a des réunions avec le club, reconnaît Fabien Reinert, porte-parole de l’association Tribune Nord Amiens. Effectivement, on arrive tard dans le stade mais pourquoi venir plus tôt alors qu’il n’y aucune offre qualitative

Publicité


Un problème dont a bien conscience le vice-président d’Amiens Métropole en charge des sports : « Pour faire d’autres stades en Ligue 1, (ndlr : Guillaume Duflot était notamment à Caen samedi dernier), on se rend compte qu’il y a une vie avant et après le match autour des stades. Cela passe très certainement par un village ou une fan zone entre la tribune Nord et la tribune Est où on pourrait boire un verre et manger une frite pour créer un sentiment de convivialité. »

Après avoir expérimenté des animations pour les plus petits en fin de saison dernière, le secteur animation de l’Amiens SC se penche également sur ce sujet afin de donner une toute autre âme aux abords du stade Crédit Agricole la Licorne les soirs de match. 

Source : France Bleu Picardie

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments