Guingamp – Amiens SC : les paris du 11

Satisfaction tellement cruelle… En faisant un 3/4 (victoire de l’ASM sans but de l’ASC avec un Falcao buteur) sur le match de Monaco, vos experts en paris ont su stopper une spirale négative qui n’atténue que trop peu la déception du résultat que nous avions malheureusement anticipée. Auréolés de notre nouveau statut de Nostradamus des paris sportifs, pourquoi n’aiderions-nous pas l’ASC à repartir de l’avant face à l’En Avant ?

En se déplaçant au Roudourou chez l’actuelle lanterne rouge, l’Amiens SC joue gros. Deux possibilités s’offrent aux joueurs de Christophe Pélissier : soit enfin rebondir après une série de déconvenues ou alors, relancer son adversaire du soir à la recherche d’un match référence. Un duel capital pour les deux équipes qui en fait une rencontre bien indécise et compliquée à pronostiquer. Allez Morgan, puisque tu me sembles encore un peu trop pessimiste, ce seront mes paris qui seront prophétiques !

Christophe Pélissier : « On a retrouvé une équipe solidaire mais… »

Le pari du défaitisme modéré (Morgan)

Malgré les paris corrects, la claque injuste reçue face à Monaco a laissé des traces sur nos joueurs et sur votre « expert ». Guingamp, lanterne rouge, vient de subir en semaine une énième défaite au scénario cruel. Deux équipes au plus mal, l’Amiens SC en grande difficulté à l’extérieur, un résultat qui n’arrange aucune des deux équipes ?

Match nul à 3,20.

Le pari « Aut vincere, aut mori ! * » (Cédric)

* la victoire ou la mort !

Seule une victoire serait en mesure de relancer l’Amiens SC. Les hommes de Christophe Pélissier doivent jouer samedi soir comme si leurs vies en dépendaient et ainsi ramener les 3 points à la maison !

Victoire d’Amiens à 4.

Le pari de la défense offensive (Morgan)

Avec une attaque en manque de repères et orpheline de Moussa Konaté, l’Amiens SC pourrait forcer la décision sur coup de pied arrêté. Et si une tête bienvenue de notre international béninois débloquait la situation à l’extérieur ?

Khaled Adenon buteur à 15.

Le pari « Adhuc tua messis in herba est * » (Cédric)

* La moisson ne fait encore que poindre

Privé de son buteur providentiel Moussa Konaté jusqu’à la trêve, Amiens ne vaincra qu’en retrouvant enfin ses vertues défensives. Victoire il y aura, mais elle ne le sera que sur le plus petit des scores…

Victoire d’Amiens 0-1 à 7,75.

Les cotes sont à retrouver sur Winamax.

Cédric QUIGNON et Morgan GRESSIER.

Laisser un commentaire